Mon avis sur le déodorant Sueurs froides de Nickel

Puisque les beaux jours sont maintenant là, je vais en profiter pour vous parler d’un nouveau déodorant.

Deodorant nickel sueurs froides 2

Voilà bien le moment de se préoccuper encore un peu plus de cet allié de tout homme (et toute femme) car les températures augmentent et il commence à faire chaud sous les bras. Il s’agit du déodorant Sueurs froides par Nickel.

Nickel présente ce produit comme un Déodorant stick glacé à l’eau. Important, il est sans sels d’aluminium et sans alcool. C’est mieux pour la santé et pour éviter les irritations. Ce n’est pas un anti-transpirant. Nickel conseille de le “conserver de préférence au réfrigérateur pour rester de glace en toutes circonstances.

Deodorant nickel sueurs froides 1

Son tube bleu surplombé d’un beau chapeau gris est élégant. Le stick est large et bien arrondi. Très bon point, il sent très bon avec une odeur bien masculine mais pas trop présente après application. A l’application, même sans le laisser au frigo vous le trouverez frais sur la peau. Voici donc pour le positif.

Pas assez efficace

Mais juger un déodorant, c’est constater son efficacité sur les heures qui suivent voir sur la journée. Et là je dois avouer que c’est une vraie déception pour moi. La sensation de fraicheur est vite oubliée, et au bout de 2-3 heures je ne me sens plus si à l’aise. Bref il y a besoin d’un raccord. Si je suis à la maison, ce n’est pas un soucis, je vais le chercher dans le frigo. Mais en déplacement ce n’est pas toujours si simple, surtout si vous souhaitez trimballer un frigo pour le laisser au frais

Vous l’aurez donc compris, je suis moyennement convaincu par ce produit. Il est sympa, il sent bon, il est frais à l’application. Mais dans mon cas il ne tient pas la demi-journée et c’est vraiment dommage pour un déodorant à plus de 16 euros.

About the author: Devenir champion du monde de mon monde. Après avoir grandi dans l’idéologie études, boulot, maison, famille, enfant… je me suis pris un mur en pleine face. Obèse, mal dans ma peau, harcelé moralement au boulot… j’ai décidé de m’échapper et construire ma vie. D’abord par le contenu puis par le sport puis par la combinaison des deux. C’est ainsi que je vais devenir champion du monde de mon monde et vous aider à en faire de même. Alors si ce que vous avez lu ici vous a plus vous pouvez aussi me retrouver dans tout un tas d’endroits : Twitter, sur Facebook, Instagram, Pinterest.

Mes 9 erreurs qui m’ont fait empêcher de courir mon premier marathon (et comment les éviter)

Tu le sais, la première saison du podcast t’a fait suivre la préparation de mon premier marathon. Et tu sais que je n’ai pas pu participer au premier marathon auquel j’étais inscrit, celui tombant le jour de mes 42,195 ans.

J’ai beaucoup réfléchi aux raisons qui ont faites que je n’ai pas pu me présenter sur la ligne de départ. J’en ai fait un guide gratuit au format PDF.

Télécharge le guide

1 comment… add one

Laisser un commentaire