Electric man et dopage numérique