Glander sur le net c’est bon pour la productivité

Faut-il limiter l’accès à internet en entreprise ? Oui répondrons en coeur chef d’entreprises et responsables informatifs. L’étude du Dr Coker, du département “Management et marketing” de l’université de Melbourne en Australie, vient pourtant leur montrer que c’est un mauvais choix.

De courtes et discrètes pauses, comme un petit tour sur Internet, permettent à l’esprit de se reposer, donc de favoriser la concentration lors d’une journée de travail, et au final, d’accroître la productivité“, argumente Brent Coker dans un document intitulé “Freedom to surf”, diffusé par le site Internet de son université.

Pour en venir à une telle conclusion, il a étudié les comportements de trois cents salariés quant à leurs habitudes de navigation au bureau. Selon ses résulats, les salariés qui surfent à des fins personnelles sont environ 9 % plus productifs que les autres. Il fixe bien entendu une “limite raisonnable” au surf personnel à environ 20 % du temps de travail.

Plus largement, pour les entreprises, l’accès et l’utilisation d’internet sera un véritable défi dans les années qui viennent. Je suis certain que dans quelques temps, les jeunes diplômés demanderont lors des entretiens de recrutement si l’entreprise bloque ou pas l’accès à internet et que ce sera un critère de choix entre deux boulots…

— Bertrand

Mes 9 erreurs qui m’ont fait empêcher de courir mon premier marathon (et comment les éviter)

Tu le sais, la première saison du podcast t’a fait suivre la préparation de mon premier marathon. Et tu sais que je n’ai pas pu participer au premier marathon auquel j’étais inscrit, celui tombant le jour de mes 42,195 ans.

J’ai beaucoup réfléchi aux raisons qui ont faites que je n’ai pas pu me présenter sur la ligne de départ. J’en ai fait un guide gratuit au format PDF.

Télécharge le guide

0 comments… add one

Laisser un commentaire