Je ne veux pas me coucher…

… ou plutôt je ne veux pas me lever. Oui dans ma tête, se coucher est synonyme de “se lever bientôt”. En soit, se lever ne me dérange pas. Je suis même plutôt du genre “couche tard – levé tôt”. Mais le dimanche soir je ne veux pas me coucher…

Ainsi, à cette heure je devrais bien dormir depuis au moins une heure. Mais au lieu de partir sous la couette, je traîne à télécharger un album MP3, regarder quelques commentaires sur les blogs, bloguer ! Et cela ne s’améliore pas avec le temps.

Petit déjà, je faisait tout pour éviter d’aller me coucher. A l’époque c’était surtout pour veiller plus tard mais j’en ai gardé cet état d’esprit de toujours repousser de cinq minutes l’heure fatidique. J’étais ainsi capable d’ingurgiter plusieurs tasses de tisane froide pour gruger quelques minutes supplémentaires. J’en ai aussi gardé le goût des grandes tasses !

Maintenant je n’ai plus à gruger, je suis libre de mes horaires, du moins de celui du coucher. Car pour celui du lever c’est autre chose. Je sais ainsi qu’au moment où je fermerai les yeux c’est le réveil qui me forcera à les rouvrir, qu’il me restera alors environ une heure pour allez prendre mon bus et attaquer une journée de travail. Voilà bien ce qui me fait veiller de plus en plus tard chaque dimanche soir…

Je ne détaillerai pas, mais ce signe ne trompe pas. Je l’ai déjà connu. C’est celui qui signifie qu’il est temps de commencer à réfléchir différemment, changer quelque chose, rayer ce qui m’empoisonne mes dimanche soir. Il est à nouveau temps d’avoir envie de se lever le lundi matin, il est de nouveau temps de regarder si je ne pourrais pas gagner ma vie autrement. Les semaines et mois qui viennent seront donc en partie consacrées à ça…

About the author: Devenir champion du monde de mon monde. Après avoir grandi dans l’idéologie études, boulot, maison, famille, enfant… je me suis pris un mur en pleine face. Obèse, mal dans ma peau, harcelé moralement au boulot… j’ai décidé de m’échapper et construire ma vie. D’abord par le contenu puis par le sport puis par la combinaison des deux. C’est ainsi que je vais devenir champion du monde de mon monde et vous aider à en faire de même. Alors si ce que vous avez lu ici vous a plus vous pouvez aussi me retrouver dans tout un tas d’endroits : Twitter, sur Facebook, Instagram, Pinterest.

Mes 9 erreurs qui m’ont fait empêcher de courir mon premier marathon (et comment les éviter)

Tu le sais, la première saison du podcast t’a fait suivre la préparation de mon premier marathon. Et tu sais que je n’ai pas pu participer au premier marathon auquel j’étais inscrit, celui tombant le jour de mes 42,195 ans.

J’ai beaucoup réfléchi aux raisons qui ont faites que je n’ai pas pu me présenter sur la ligne de départ. J’en ai fait un guide gratuit au format PDF.

Télécharge le guide

1 comment… add one
  • diskette Août 31, 2009 @ 8:35

    pourquoi pas l’évènementiel ?? tu es un excellent organisateur de twunch

Laisser un commentaire