33. Lutter contre les distractions pour maximiser ses moments de création

Après vous avoir motivé à créer du contenu, après avoir dégommé les objections sur votre capacité à le faire, je souhaite maintenant vous aider à créer les bonnes conditions pour y parvenir. Je vais ainsi vous parler de concentration pour maximiser les moments de travail sur vos contenus.

Et la première chose à faire est de se réserver une plage de temps et de chasser les distractions. C’est très compliqué dans ce monde de l’interruption et de la notification permanente. Notre mission est ainsi de chercher à maitriser nos conditions de travail plutôt que les subir.

Cela vous demandera de l’effort mais c’est ce qui vous permet aussi de profiter vraiment des moments que vous réservez à la création de vos contenus.

Mes règles

Voici quelques règles que j’essaie de suivre au maximum et dont je parle dans cet épisode afin de m’aider dans cette mission :

  • se connaître pour trouver ses moments d’efficacité, je sais que je suis efficace le matin mais je ne dois pas gâcher ce moment,
  • se réserver des plages de travail dans ses moments et éviter les distractions,
  • couper les notifications, j’en ai éliminé une très grande partie sur tous mes appareils connectés,
  • activer la fonction ne pas déranger jusqu’à 11h sur mes ordinateurs et téléphone
  • ne pas regarder mes mails trop souvent et surtout ne pas commencer par ça, Idéalement pas avant 11h mais 9h c’est pas mal,
  • idem pour les réseaux sociaux même si c’est plus compliqué,
  • segmenter les tâches : rechercher, écrire, re-lire,
  • ne pas écrire directement dans wordpress mais dans des applications dédiées sans distraction
  • couper internet !
  • la méthode TK.

Applications mentionnées :

  • Freedom pour couper les réseaux sociaux et internet
  • Ulysses pour écrire et collecter mes notes
  • ByWord pendant longtemps mon logiciel d’écriture préféré là encore sans distraction.

— Bertrand

Mes 9 erreurs qui m’ont fait empêcher de courir mon premier marathon (et comment les éviter)

Tu le sais, la première saison du podcast t’a fait suivre la préparation de mon premier marathon. Et tu sais que je n’ai pas pu participer au premier marathon auquel j’étais inscrit, celui tombant le jour de mes 42,195 ans.

J’ai beaucoup réfléchi aux raisons qui ont faites que je n’ai pas pu me présenter sur la ligne de départ. J’en ai fait un guide gratuit au format PDF.

Télécharge le guide

0 comments… add one

Laisser un commentaire