Mon blog ! Mon choix !

Cela faisait un certain temps que je n’avais pas écrit ici. Mais j’ai décidé qu’il était temps que ça change.

Le blogging est-il mort ?

Le débat est présent depuis longtemps. Je lis en ce moment le livre d’Emery Doligé et le constat qu’il en fait est que les réseaux sociaux ont tué petit à petit le blogging. C’est un constat que je ne partage pas. Certains diront que c’est parce que je suis un dinosaure du web.

Un billet dans Michael Rockwell dans Initial Charge m’a donné quelques billes en pointant à son tour vers un billet de Brent Simmons qui rappelle que nous avons le choix. Mais le choix de quoi ?

« Vous choisissez le web que vous voulez. Mais vous devez faire le travail. Beaucoup de gens font le travail. Vous pourriez continuer à leur dire, de façon décourageante, que ce qu’ils font est mort. Ou vous pouvais vous joindre à la fête. Encore une fois : à vous de choisir. »

Comme nous le rappelle Seth Godin, nous avons tous une histoire dans la tête. Nous nous racontons tous une histoire et nous finissons par y croire. Si autant de monde pense que les blogs sont morts c’est parce qu’ils pensent que les blogs sont morts. Mais à côté les blogs sont bien vivants.

Michael Rockwell a raison sur un point fondamental :

« Et si nous choisissons de continuer à partager notre meilleur travail sur Twitter, Instagram et Medium, ce sont les services qui détiendront tout le pouvoir. Mais si nous commençons à publier sur nos propres domaines et à syndiquer ce contenu avec des lecteurs RSS, nous serons en mesure de reprendre ce pouvoir et de construire un Web qui ressemble davantage à ce que nous avions tous imaginé avec enthousiasme il y à 10-15 ans. Nous pouvons y arriver, mais nous devons consciemment choisir de le faire. »

Ce blog est-il mort ?

Si je défends moi même l’idée que les blogs ne sont pas morts je dois avouer une certaine paresse. Je ne suis pas aussi consistant qu’avant. La preuve, je n’ai rien publié ici au mois d’octobre pendant que je publiais plus de 20 photos sur Instagram.

Pour ma défense, j’ai fait du podcast quotidien, et les billets de blog qui vont avec, sur Votre coach web mais aussi quelques épisodes sur KM42, mon podcast running.

Mais, moi aussi, en ce qui concerne mon meilleur contenu, je l’ai grandement réservé à mon Instagram. En tout cas pour ce qui concerne le lifestyle, le sport et la perte de poids.

Mon choix !

Alors il est temps de faire un choix. Mon choix n’est pas d’éliminer l’un au profit d’un autre. Le blog n’est pas mort. Et je ne me retire pas d’Instagram. Je vais seulement revenir à une idée importante pour moi. La plateforme la plus importante est celle qui m’appartient. Et c’est donc mon blog, mon nom de domaine, l’espace que je maitrise.

Si vous êtes attentif, ou abonné au flux RSS, vous remarquerez que ce billet est publié le 1er novembre. C’est un jour férié mais surtout le premier jour du Nanowrimo. L’idée est d’écrire un roman en un mois. Comment ? En écrivant tous les jours.

Voici une idée que j’aime. Moi qui suis adepte de l’action minimum viable. Mais je ne vais pas écrire de roman. Je vais profiter de ce mois pour remettre de l’ordre et du rythme dans ce blog. Mon action minimum viable sera d’écrire pour ce blog tous les jours. Pas forcément publier, mais écrire tous les jours. Et bien entendu le rythme de publication deviendra forcément plus important.

Vous pensez penser que j’ai tord ou que c’est peine perdu. Mais gardez votre pessimisme pour vous.

C’est mon choix !

— Bertrand

Mes 9 erreurs qui m’ont fait empêcher de courir mon premier marathon (et comment les éviter)

Tu le sais, la première saison du podcast t’a fait suivre la préparation de mon premier marathon. Et tu sais que je n’ai pas pu participer au premier marathon auquel j’étais inscrit, celui tombant le jour de mes 42,195 ans.

J’ai beaucoup réfléchi aux raisons qui ont faites que je n’ai pas pu me présenter sur la ligne de départ. J’en ai fait un guide gratuit au format PDF.

Télécharge le guide

0 comments… add one

Laisser un commentaire