Ce mug isotherme est mon meilleur achat de l’année

J’avais envisagé de vous proposer un top 5 des produits que j’ai le plus utilisés cette année, mais un produit a franchement changé mes journées. Mon mug isotherme. Alors il a le droit à sa propre présentation.

J’avais besoin d’un mug qui se glisse dans mon sac à dos

Café, thé, infusion je bois de l’ « eau chaude » tout au long de la journée. Mais j’avais un petit souci. Je ne pouvais pas partir de la maison le matin avec mon thé ou mon café. Les mugs que nous avions n’étaient pas assez hermétiques pour être glissé dans mon sac à dos sans risque. Et c’est une qualité indispensable pour que j’adopte un mug isotherme.

Quand je pars en vélo, il m’est impossible de tenir un mug dans la main. Donc je dois pouvoir le glisser dans mon sac avec mon ordinateur, ma liseuse, mes câbles, batteries et matériel photo. Autant dire, tout un tas d’objets qui ne tolèrent pas l’eau. 

En fait le problème de ces mugs isotherme réside souvent dans leur fermeture qui n’est qu’un petit loquet qui se coince. J’avais offert un grand Bodum à ma femme mais j’ai déjà eu une fuite avec. Bref, il me fallait un mug dans lequel je pouvais avoir confiance.

Alors je me contentais des thés des machines à café des universités où j’enseigne. Et franchement ils ne sont vraiment pas bons ! Je commençais alors à chercher une solution.

Comme je l’ai expliqué dans un épisode de mon podcast sur la micro-influence, c’est Antoine alias The Walking Dad qui ne disait que du bien de ce mug dans son streetcast. Écoutant son épisode un matin dans le train tout en regrettant de ne pas avoir pu prendre mon thé, je l’ai commandé directement sur Amazon.

Un système de fermeture très bien pensé

Et je n’ai pas été déçu. Ce mug Contigo s’avère effectivement très pratique et vraiment hermétique. C’est simple, je le trimbale depuis des semaines dans mon sac et je n’ai déploré aucune fuite. Car il a été très bien pensé au niveau de la fermeture.

Le bec pour boire est protégé par ce qu’ils appellent le système autoseal. C’est une fermeture automatique. En fait, il faut appuyer sur un bouton pressoir pour ouvrir le petit trou pour boire. Quand on le relâche, l’ouverture se referme automatiquement et rien ne coule. La manipulation est très simple et se fait à une main.

De plus, il y a aussi un cache pivotant qui vient se refermer dessus. Il verrouille le système Autoseal tout en protégeant l’embouchure des saletés. Par sécurité, au moment de mettre le mug dans mon sac, je verrouille donc le bouchon par ce cache. Je le déverrouille ensuite quand je veux boire.

Quand je pars en voiture, je le laisse déverrouillé pour pouvoir boire au fil des kilomètres. Rien ne se renverse, même quand le mug bascule. Il suffit d’appuyer sur le fameux gros bouton pour boire. Ce système permet de boire en tenant le mug à une main et donc sans lâcher le volant.

Côté maintien au chaud il est donné pour 5 heures. Disons qu’il tient un bon bout de la matinée. Ce n’est probablement pas le plus efficace du marché. J’ai le sentiment que les Bodum que nous avons à la maison sont plus efficaces sur ce plan. Mais ils sont moins hermétiques et moins pratiques à ouvrir.

C’est donc la sécurité et la praticité qui l’ont emporté. Et vous savez quoi ? Depuis que j’ai ce mug, je n’ai plus acheté le moindre thé dans les machines de la fac. Mon palais me remercie à chaque fois.

— Bertrand

Mes 9 erreurs qui m’ont fait empêcher de courir mon premier marathon (et comment les éviter)

Tu le sais, la première saison du podcast t’a fait suivre la préparation de mon premier marathon. Et tu sais que je n’ai pas pu participer au premier marathon auquel j’étais inscrit, celui tombant le jour de mes 42,195 ans.

J’ai beaucoup réfléchi aux raisons qui ont faites que je n’ai pas pu me présenter sur la ligne de départ. J’en ai fait un guide gratuit au format PDF.

Télécharge le guide

1 comment… add one
  • TheWalkingDad Déc 16, 2018 @ 10:30

    Heureux d’avoir fait un heureux ! ???? Est ce que j’ai le droit du coup de mettre micro influenceur sur mon CV ? ????

Laisser un commentaire