Le test du polo rose

Certains objets ont joué un rôle important dans ma perte de poids et le rééquilibrage de ma vie. Ainsi, je vais vous raconter l’histoire de mon polo rose.

Le 15 juin 2016, j’ai gagné ce polo lors de la finale du Top 14 au Stade de France. J’étais invité tout frais payés en loge avec hôtel et transport par un opérateur téléphonique qui a un nom de fruit.

Ce soir là l’ASM Clermont Auvergne passe à côté de son match et perd la finale contre le Stade Français Paris (12-6). Snif. Moi je me retrouve avec ce magnifique polo Eden Park… mais dans lequel mon quintal rempli à 30% de masse grasse ne rentre pas. Pas d’autre taille prévue, je rentre aussi triste de la défaite que d’avoir gagné ce Tshirt que je ne pourrais pas enfiler. Snif.

Et un jour…

Je pars quand même en vacances avec car avec ma femme nous avons commencé à faire des efforts pour perdre du poids. A la fin des vacances, comme nous avons bien marché, couru et mangé correctement, je me sens plus léger. Alors je fais un test. Je tente d’enfiler le polo le dernier soir avant de rentrer à la maison.

Le dernier jour des vacances en juillet 2015

Et là oui je rentre dedans ! Victoire ! Bon en fait je ne respire pas trop. Je suis serré de partout, le ventre est boudiné. Mais oui je suis rentré dedans. Il faut dire qu’au retour à la maison notre balance a une bonne nouvelle : depuis que j’ai gagné ce polo j’ai tout de même déjà fondu d’un peu plus de 4kg et surtout perdu 6kg de gras. Alors oui je peux avoir le sourire… même crispé.

Mon test annuel

Chaque année je pars maintenant avec ce polo dans la valise c’est à la foi un test et un symbole. Pendant nos vacances j’ai donc enfilé mon polo rose pour faire un selfie tout en recherchant cette photo de 2015. Entre ces deux photos j’ai perdu 20 kilos et j’ai presque deux fois moins de gras dans le corps.

Le dernier jour des vacances en août 2019

Alors oui maintenant j’ai beaucoup plus de place dans mon polo ! Et encore j’ai pris un peu de poids depuis le marathon et je surtout ne me suis pas privé sur les glaces et le chocolat ces dernières semaines.

Ce polo joue le même rôle que mes selfies après mes séances de sport. Ce sont des témoins de ce qui change. Les gens sont souvent surpris de me voir prendre tant de photos et notamment de me prendre en selfie après l’entraînement. Mais ces photos me rappellent d’où je viens et où je ne veux pas retourner.

Créez vous des témoins

Ces témoins me montrent aussi que j’ai trouvé un équilibre. Certes j’aimerai un ventre plus ferme et des abdos plus apparents et dessinés. Mais quand je peste contre ces bouts de gras qui restent, regarder ces deux témoins me rappellent le chemin parcouru. Ils ancrent aussi ce nouveau moi qui se sent tellement mieux depuis que j’ai rééquilibré ma vie.

C’est pour ça que je conseille toujours de faire un journal photo de tous vos efforts. Même pas besoin de faire tout le corps. Un selfie rapide à la fin de la séance et vous verrez le résultat dans quelques temps.

— Bertrand

Lève toi et cours™ : Programme running débutant

La méthode en 8 à 12 semaines pour te lever de ton canapé et commencer à courir sans t’épuiser ni te décourager.

Découvrir le programme 👉

0 comments… add one

Laisser un commentaire