Test des objectifs Pixter pour smartphone

Je teste depuis quelques temps la gamme starter des objectifs Pixter. Voici mon bilan avec de nombreuses photos d’exemples.

Votre smartphone est sans aucun doute devenu votre appareil photo numéro un. Toujours avec vous, il vous permet de saisir tous les instants. Mais il a aussi ses limites. Contrairement à des appareils photos classiques, l’objectif est limité sans zoom et sans capacité de changer l’objectif comme sur un reflex ou un hybride. Des objectifs comme ceux de Pixter viennent palier ce manque.

Intérêt des objectifs Pixter

Les fabricants de smartphone intègrent des objectifs qui correspondent à une utilisation photographique standard : prendre ses enfants et amis en photo, paysages, soirées et événements, lieux qui nous plaisent, assiettes dans les restaurants, selfies…

Et en général nos smartphones s’en sortent très bien. Parfois il faut s’avancer, reculer ou seulement tendre un peu les bras pour prendre un peu de recul. Mais dans l’ensemble on s’en sort assez facilement. Le problème vient quand on sort de l’usage classique ou que l’on veut avoir une utilisation plus créative.

L’ajout d’objectifs complémentaires est alors une aide intéressante pour faire les photos telles que nous les imaginons.

Fonctionnement des objectifs Pixter

Le principe adopté par Pixter est de fixer l’objectif via un clip, une pince. L’objectif se visse sur le clip. Vous placez ensuite le clip sur votre téléphone. Gros avantage, le clip s’adapte à toutes les utilisations et à tous les téléphones.

Vous pouvez ainsi placer l’objectif sur la caméra arrière ou sur la caméra avant pour les selfies. La fixation est très rapide. Si dans votre famille vous avez plusieurs smartphones vous pourrez les utiliser sur tous sans problème. Je l’ai testé sur mon iPhone 7+ (double objectif) comme sur mon iPhone 5 sans problème.

Mieux, vous pouvez aussi placer le clip devant la webcam de votre ordinateur si vous le souhaitez. Cela peut-être utile par exemple de fixer un grand angle quand on est toute la famille en Skype pour les fêtes de Noël.

Sachez aussi que Pixter propose des coques pour différents modèles de smartphone. C’est le système que j’ai retenu. La coque est équipée d’un pas de vis autour de la caméra arrière. Mais vous aurez toujours la pince pour fixer sur la caméra ou sur un autre téléphone. L’avantage de la coque pour moi est que vous êtes assuré du centrage de l’objectif Pixter par rapport à l’objectif de votre smartphone. La fixation est aussi plus costaud dans une utilisation un peu plus « baroudeuse ».

Et ça donne quoi ?

Je connais Pixter depuis quelques années. J’avais déjà le grand angle et la coque. Ce test m’a permis de tester en plus l’objectif fish-eye et le macro puisque j’ai Pixter m’a offert le pack Starter. J’ai ainsi pu découvrir les autres objectifs que celui que j’avais déjà.

Les objectifs arrivent bien calé dans une boite comprenant aussi le clip, une petite housse de transport, une lingette microfibre d’entretien, un petit mode d’emploi, quelques stickers. Chaque objectif est équipé de deux caches pour éviter poussières et rayures.

J’ai profité d’une belle journée ensoleillée à Vichy pour faire des tests autant en extérieur qu’en intérieur.

Objectif grand angle

Le grand angle est pour moi l’objectif qui a le plus d’intérêt. Vous êtes souvent dans des situations où tout ne rentre pas dans le cadre photo : monument, paysage, grande famille. Dans certains cas vous pouvez prendre du recul mais pas tout le temps. Avec le grand angle tout rentre.

L’objectif grand angle est aussi intéressant pour donner plus d’informations sur ce qui vous entoure. Vous élargissez le champs. Vous donnez ainsi plus de contexte. Il permet d’obtenir 2,65 fois plus d’éléments lors de la prise de photo ou vidéo.

Enfin, je trouve le grand angle très intéressant en vidéo. Si vous filmez avec votre smartphone et faites du vlog, le grand angle vous permet de vous filmer plus facilement avec ce qui vous entoure. Vous êtes certain d’être bien dans le cadre et votre public ne vous voit pas seulement vous mais aussi où vous êtes. J’avais fait un vidéo sur cette utilisation.

C’est sans aucun doute l’objectif que vous utilisez le plus facilement. Il a pour défaut je trouve d’entraîner une distorsion sur les côtés. Elle sera plus ou moins gênante selon votre utilisation.

Objectif macro

L’objectif macro s’adresse à ceux qui veulent saisir l’infiniment petit. Et attention c’est assez impressionnant. Il permet un grossissement optique 6x par rapport à la caméra de votre smartphone. Ce qui est surprenant au départ c’est que vous devez vraiment coller l’objectif sur ce qui vous voulez prendre en photo, sinon c’est flou. L’objectif macro est ainsi équipée d’une petite collerette transparente. Il faut la coller sur ce que vous voulez prendre en photo. A vous les vues microscopiques.

Objectif fisheye

C’est pour moi l’objectif récréatif par excellence. C’est un très grand angle qui va apporter une vision à 180° avec une forte déformation arrondie. Cela n’a que très peu d’intérêt pour un paysage, mais c’est assez amusant sur des portraits, des photos avec des amis.

Amusez-vous aussi à tester différents angles de vue. Si vous pointez votre téléphone vers le ciel, les arbres s’arrondiront. Vous pouvez aussi arrondir le sol. Placez-vous aussi en plongée ou contre-plongée pour déformer les silhouettes.

Verdict

Je trouve que les objectifs Pixter sont un bon compromis pour ceux qui veulent faire un peu plus avec leur smartphone sans pour autant dépenser trop.

Pour les autres, la gamme pro permet aussi de monter en gamme. Le grand angle de la gamme starter testée ici déforme les photos sur les côtés. Ce n’est pas très gênant sur du paysage, mais bien plus en intérieur. Pixter annonce l’absence de courbures ou de distorsion sur le modèle pro.

La gamme pro comprend aussi un téléobjectif qui est à mon sens très intéressant. Il permet de photographier des objets lointains sans utiliser le zoom numérique de mauvaise qualité de votre smartphone. C’est aussi très pratique pour faire des portraits sans trop s’approcher. Vous le savez si vous avez des enfants, ils changent en général de tête quand vous vous approchez. Le téléobjectif permet de saisir leur expression sans qu’ils s’en rendent compte et donc sans qu’ils posent.

La gamme pro comprend aussi un filtre polarisant qui a pour intérêt de filtrer certains reflets disgracieux, comme les vitrines par exemple, et gérer les couleurs.

J’espère que ce test riche en photos vous permettra d’y voir un peu plus clair sur l’intérêt de ces objectifs. N’hésitez pas si vous avez des questions et commentaires.

— Bertrand

Objectifs efficaces : les méthodes des pros pour atteindre tes résultats

Le plan d’action étape par étape pour fixer des objectifs motivants et les convertir en actions concrètes dans ton quotidien. Ensemble, nous allons créer ton plan pour atteindre tes objectifs.

Découvrir le programme 👉

0 comments… add one

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *