Un peu moins de sagesse…

Mauvais moment à vivre en perspective demain. J’ai pourtant souvent repoussé l’échéance mais quand il faut y aller et bien… il faut y aller. Demain à 10 heures j’ai rendez-vous chez mon dentiste pour enlever une dent de sagesse.

wisdom_teeth_xray.jpg

Mes dents de sagesse ont eu la mauvaise idée de pousser à l’horizontale (la radio présentée ici n’est pas celle de ma bouche). Si cela resserre l’espace entre les autres dents, ça crée aussi un espace entre la dent de sagesse et la molaire. Un petit creux insignifiant capable de se remplir de merde et qui m’a valu trois infections en quelques mois sans parler des inévitables nettoyages de fond en comble à la brossette.

Là depuis une dizaine de jours, ma dent de sagesse en bas à droite semble avoir décidé de pousser un peu plus et prendre encore de place. Comme il semble impossible de lui faire comprendre qu’elle devrait rester tranquille et qu’elle n’a pas de place, l’arrachage est inéluctable pour éviter d’autres infections et qu’elle ne finisse par expulser une autre dent de ma bouche, une canine par exemple. Qu’on se le dise un croc est vachement plus utile qu’une molaire horizontale !

Reste que dans l’inconscient général ce type d’intervention n’a pas bonne réputation. Je n’ai pas voulu faire enlever les quatre d’un coup en clinique, surtout qu’il n’y en a qu’une qui fait sa mariole. L’annonce de la nouvelle à ma maman a par contre provoqué chez elle un “chez ton dentiste ? tu es fou !” Rassurant n’est-ce pas ?

Dans les faits mon dentiste m’a dit qu’il n’y avait pas grosse difficulté. Il suffit juste de couper la dent en quatre. Facile !!! On verra demain s’il avait raison. Je ne suis par contre pas aller jusqu’à le croire quand il m’a dit que je pourrais aller travailler après.

J’ai regardé ce soir quelques explications sur internet et grosso modo ils disent la même chose que mon dentiste. Ma douilletterie concernant les sujets médicaux a toutefois failli avoir raison de moi ce soir. Je me suis senti tout d’un coup tout palot et tout faible… Un grand classique chez moi, ça m’a déjà fait le coup quand mon neveu donnait les détails de sa fracture du coude sans parler des visites à l’hôpital qui se terminent souvent plus tôt que prévu livide assis sur une marche.

Sur ces pensées agréables, je crois qu’il est temps d’aller dormir…

Mise à jour : ma gencive étant infectée, l’opération a été fixée au vendredi suivant après une cure d’antibios

— Bertrand

Mieux dormir toute l’année en découvrant ton sommeil pendant les vacances

L’expérience qui va te permettre de découvrir comment tu dors et comment mieux dormir pour optimiser ta vie quotidienne.

Découvrir le programme 👉

5 comments… add one
  • Jean François Mar 13, 2009 @ 0:59

    Bon courage

  • Isa Mar 13, 2009 @ 1:05

    Comment dire ?
    Je compatis et te soutiens, je suis passée par là…
    Pareil, dent de sagesse qui a eu la bonne idée de pousser à l’horizontal !
    Sauf que… comble du bonheur suffisamment près du nerf pour faire flipper tout le monde, même mon dentiste. Donc ce fut en clinique, mais pas d’anesthésie générale de possible puisque si môssieur touchait mon nerf, je pourrais l’alerter. C’était ça ou risquer la paralysie d’un côté. Tout à fait rassurant !
    Comment ça je ne t’aide pas à être plus confiant pour demain ? :o)

    Non, tout s’est très bien passé, même pas mal ! Pourtant il a eu du mal ! Le plus désagréable sont les piqûres d’anesthésie…

    Bien du courage !
    Je n’étais pas fière non plus en y allant !
    Et si je devais recommencer, je ne le serais pas plus !

    Je filerai des Haribos à Franck pour qu’il te les donne la prochaine fois qu’il descend ;o)

  • Yoan Mar 13, 2009 @ 9:02

    courage !

  • ju Oct 26, 2011 @ 19:57

    moi j’ai 14 ans et mon ortodontiste aujourd’hui il m’a montré ma radio de ma machoire j’ai la meme dent a l’horizontale donc je dois me faire pérer aussi je flippe a mort…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.