Victime de la mode marine

Il y a quelques semaines je regardais tout amusé les rayures envahir les boutiques féminines. Des rayures verticales mais surtout horizontales et l’incontournable marinière. J’en ai même fait un billet un peu moqueur sur le blog Fresh’n’Fashion qui se terminait de la sorte :

Après le caban de l’hiver, marinières, vareuses, blasons, boutons dorés et bleu marine à foison ce printemps… la mode féminine se la joue quand même un peu « la croisière s’amuse ». Pourvu que la mode homme reste épargnée…

Et puis, l’autre jour j’avais quelques minutes à tuer et le besoin de trouver des tee-shirts unis. Passant devant une boutique Jules je rentre, regarde tranquillement, me trouve un tee-shirt, un second, les essaie, en laisse un, me dirige vers la caisse, attends pour payer… et là mon oeil se pose tout d’un coup sur un étalage où figure devinez quoi…

Ma nouvelle marinière

Cette photo ayant été prise chez moi, vous devinerez que j’ai craqué et suis reparti avec (29,90 euros chez Jules) ! Voilà donc comment j’ai succombé à la mode marine. N’empêche qu’elle est très bien pour le week-end et sa maille fine est bien confortable…

About the author: Devenir champion du monde de mon monde. Après avoir grandi dans l’idéologie études, boulot, maison, famille, enfant… je me suis pris un mur en pleine face. Obèse, mal dans ma peau, harcelé moralement au boulot… j’ai décidé de m’échapper et construire ma vie. D’abord par le contenu puis par le sport puis par la combinaison des deux. C’est ainsi que je vais devenir champion du monde de mon monde et vous aider à en faire de même. Alors si ce que vous avez lu ici vous a plus vous pouvez aussi me retrouver dans tout un tas d’endroits : Twitter, sur Facebook, Instagram, Pinterest.

Mes 9 erreurs qui m’ont fait empêcher de courir mon premier marathon (et comment les éviter)

Tu le sais, la première saison du podcast t’a fait suivre la préparation de mon premier marathon. Et tu sais que je n’ai pas pu participer au premier marathon auquel j’étais inscrit, celui tombant le jour de mes 42,195 ans.

J’ai beaucoup réfléchi aux raisons qui ont faites que je n’ai pas pu me présenter sur la ligne de départ. J’en ai fait un guide gratuit au format PDF.

Télécharge le guide

3 comments… add one
  • flou Mai 2, 2010 @ 18:40

    ce qui est effrayant, c’est quand tu montes dans un tram, que tu t’assoies à coté d’un/une rayè/e, avec un/une rayé/e en face de toi, derrière pareil, que le tram démarre et que tu vois défiler les rayés dans la rue… (mais où est charlie?)

  • La vilaine Mai 2, 2010 @ 19:27

    Ah nan, la rayure dans ce sens là ne passera point par môoooaaa !

  • fabisounours Mai 3, 2010 @ 10:31

    c’est vrai qu’elle est tellement suivie cette mode que c’en est ridicule dans les lieux publics

Laisser un commentaire