96. On allonge la distance avec Pascal : « tout le monde est capable de tout faire »

Voici le troisième et dernier épisode avec coach Pascal ! Après m’avoir rassuré sur mon ménisque et nous avoir donné les bases de l’entraînement, Pascal nous donne ses précieux conseils pour nous aider à allonger les distances au-dessus du marathon. Attention, Pascal pourrait vous donner l’idée de vous lancer dans un 24h !

Voici maintenant le troisième et dernier épisode de notre triptyque avec Pascal d’Apirun. Nous avions parlé de blessure dans l’épisode 89 et des bases de l’entraînement de course à pied dans l’épisode 93. Aujourd’hui nous allongeons les distances pour comprendre comment dépasser le marathon.

Car Pascal est un coureur de longue distance. Il a couru des dizaines de courses ultra mais aussi des courses a étape. Et s’il adore s’occuper des débutants et les faire progresser, Pascal a aussi amené des coureurs sur la Diagonale des Fous. Et tous sont arrivés.

Vous le savez, si vous avez écouté les précédents épisodes, Pascal a sa philosophie de course et d’entraînement. Et c’est justement ce qui est intéressant.

Le contenu de cet épisode :

  • Les limites que nous nous fixons, et notamment mentales,
  • la stratégie pour commencer dans l’ultra puis comment opter vers une optique performance,
  • de la préparation à marcher pendant l’entraînement,
  • de stratégie de course, de la vitesse en descente et sur plat,
  • de l’abandon,
  • des barrières horaires,
  • des courses à étapes,
  • de l’accompagnement de nos proches,
  • du sur-entraînement

Il nous explique pourquoi « tout le monde est capable de tout faire » mais que sur ces longues distances il faut se méfier de notre égo qui veut nous faire aller trop vite

Et allez savoir s’il ne m’a pas convaincu de me lancer dans un 24h…

Les autres épisodes avec Pascal :

Mes 9 erreurs qui m’ont fait empêcher de courir mon premier marathon (et comment les éviter)

Tu le sais, la première saison du podcast t’a fait suivre la préparation de mon premier marathon. Et tu sais que je n’ai pas pu participer au premier marathon auquel j’étais inscrit, celui tombant le jour de mes 42,195 ans.

J’ai beaucoup réfléchi aux raisons qui ont faites que je n’ai pas pu me présenter sur la ligne de départ. J’en ai fait un guide gratuit au format PDF.

Télécharge le guide

0 comments… add one

Laisser un commentaire