Le chef d’oeuvre du soir : le but de Gourcuff