Une journée de découverte de la bière à Nature Capitale Lyon

J’étais invité ce samedi 18 juin à Lyon par Heineken, Tendances Bières et BuzzParadise à découvrir Nature Capitale Lyon. La marque avait invité blogueurs, culinaires ou “lifestyle” comme moi, et gagnants d’un concours sur le site Tendance Bière à une journée sympathique autour du monde de la bière.

La nature en plein centre ville

Le concept de Nature Capitale est de faire revenir le temps d’un week-end la nature et le jardin en plein milieu de la ville. Après Paris, Nature Capitale avait donc recouvert la Place Bellecour à Lyon d’un immense jardin de 3 hectares pour faire découvrir la richesse de la biodiversité.

tendances-biere-nature-capitale-lyon41.jpg

Les lyonnais et lyonnaises pouvaient aussi apprécier des parcelles de céréales, de potager, de fleurs des champs, de vignes, partir à la chasse aux papillons… Même le tas de fumier était présent au plus grand plaisir des pigeons.

Heineken avait aussi installé des grandes parcelles d’orge et de houblon, matières première de la bière, pour expliquer la naturalité de cette boisson mondiale. Car oui la bière est un produit naturel.

tendances-biere-nature-capitale-lyon38.jpg

Je regrette en revanche de ne pas avoir pu tester le hamac géant tissé au dessus d’un mini-champ de blé. Il promettait une belle sieste mais il aurait fallu virer la bande de gamin qui l’on pris pour un trampoline.

tendances-biere-nature-capitale-lyon43.jpg

La grande tablée

En tant que mécène de l’événement, Heineken avait installé un stand sympa avec une belle terrasse pour voir la place d’en haut mais avait aussi mis en place une grande cuisine en plein air. Aux commandes, le chef Mathieu Vianney, étoile montante de la cuisine lyonnaise et française, doublement étoilé avec son restaurant La Mère Brazier et Meilleur ouvrier de France (2004). Ça pose… surtout quand vous faites parti de sa brigade !

tendances-biere-nature-capitale-lyon5.jpg

Car c’était la surprise du jour. Voilà comment j’ai enfilé toque et tablier pour rejoindre la “Brigade Verte”. Un tablier fort pratique car ses grandes poches permettaient de caler l’appareil photo dedans. Une petite photo entre chaque plat et c’est parti pour deux heures de remplissage de verrines sous les consignes du chef et ses sous-chefs et tout ça dans le sourire et la bonne humeur. J’avoue ne pas avoir été le plus assidu mais j’ai trouvé ça marrant.

L’objectif du chef était de démontrer en deux petites heures de cuisine et dégustation que la bière peut très bien remplacer le vin dans la cuisine ou en accompagnement. Comme le chef l’a expliqué, la bière peut remplacer le vin blanc dans toutes les recettes et on peut l’utiliser aussi bien sur du poisson, de la viande que pour les desserts. En accompagnement, il existe des bières pour chaque plat.

Le chef avait donc préparé un ensemble de recettes mêlant des arômes subtils et surprenants allant de la soupe d’orties au crumble. Mention spéciale aux yakitoris à la Pelforth brune, aux lentilles, et à la dorade… car c’est moi qui l’ai fait !

tendances-biere-nature-capitale-lyon13.jpg

Le public présent a adoré et ont a eu un peu de mal à sauver quelques verrines pour nous ! Autant dire que le chef a réussi son pari. J’ai d’ailleurs bien cru à un moment que les mamies allaient se battre pour manger le dessert.

Découverte de la bière

Je dois aussi dire un mot du biérologue Hervé Marziou, véritable encyclopédie vivante de la bière. Ses explications ont captivé beaucoup de monde. C’est incroyable le nombre de choses autour de la bière. Histoire, économie, écologie, archéologie, politique, géographie… Hervé Marziou a un vision globale du produit et pas seulement le côté dégustatif.

tendances-biere-nature-capitale-lyon22.jpg

Si vous aimez la bière et si un jour vous avez l’occasion de rencontrer cette personne, n’hésitez pas, il est passionnant. Prévoyez juste un peu de temps, car je crois qu’une fois lancé il peut vous parler de la bière pendant des heures.

Ensuite, ce sont les Ambassadeurs Heineken qui nous ont expliqué le processus de fabrication de la bière. Nous avons donc suivi l’ambassadrice et sa bouteille de Desperado dans toutes les allées.

tendances-biere-nature-capitale-lyon35.jpg

Les ambassadeurs, qui sont formateurs chez Heineken, nous ont donc expliqué comment on passe d’une céréale à une bière pression dans notre verre, les ingrédients, le rôle du houblon, la préparation de l’orge, l’importance de l’eau. Car une bière c’est 95% d’eau !

Il faut tout de même 4,7 litres d’eau à Heineken pour fabriquer un litre de bières dans une brasserie ! Et encore la marque a une véritable politique de préservation puisqu’il fallait avant pas moins de 15 litres d’eau par litre de bière à une époque.

La journée s’est terminé avec Colette qui nous a donné quelques détails sur la culture du houblon, plante que je ne connaissais pas du tout et qui mériterait pourtant d’être redécouverte. Colette nous expliquait par exemple qu’à une époque on mettait des fleurs dans les oreillers pour faciliter le sommeil. Elle vous conseille même d’utiliser le houblon en plante d’ornement dans votre jardin.

Bilan

Très chouette journée qui a permis de découvrir beaucoup de choses sur la bière et sa fabrication. Même si je ne suis pas très à l’aise en cuisine, être membre de la brigade verte de Matthieu Vianney a été aussi une expérience amusante et… gourmande. Et maintenant je ne regarderai plus ma bière tout à fait du même oeil !

Cette journée m’a enfin permis de discuter avec Weetabix puisque nous nous sommes retrouvé en début de matinée autour d’un thé et d’un café avant de retrouver les autres blogueurs.

tendances-biere-nature-capitale-lyon2.jpg

Bonus

En bonus je vous propose une petite galerie photos. Une petite partie de ma production de la journée les autres sont sur Flickr (mais ne sont pas triées, juste en vrac)

About the author: Devenir champion du monde de mon monde. Après avoir grandi dans l’idéologie études, boulot, maison, famille, enfant… je me suis pris un mur en pleine face. Obèse, mal dans ma peau, harcelé moralement au boulot… j’ai décidé de m’échapper et construire ma vie. D’abord par le contenu puis par le sport puis par la combinaison des deux. C’est ainsi que je vais devenir champion du monde de mon monde et vous aider à en faire de même. Alors si ce que vous avez lu ici vous a plus vous pouvez aussi me retrouver dans tout un tas d’endroits : Twitter, sur Facebook, Instagram, Pinterest.

Mes 9 erreurs qui m’ont fait empêcher de courir mon premier marathon (et comment les éviter)

Tu le sais, la première saison du podcast t’a fait suivre la préparation de mon premier marathon. Et tu sais que je n’ai pas pu participer au premier marathon auquel j’étais inscrit, celui tombant le jour de mes 42,195 ans.

J’ai beaucoup réfléchi aux raisons qui ont faites que je n’ai pas pu me présenter sur la ligne de départ. J’en ai fait un guide gratuit au format PDF.

Télécharge le guide

5 comments… add one
  • Camille d'Essayage Juin 19, 2011 @ 13:17

    Jolies photos ! Je regrette de ne pas avoir suivi la visite des ambassadeurs Heineken, du coup, ça avait l’air très sympa ! Pour la peine, je retourne place Bellecour aujourd’hui !

  • Poussinmadikera Juin 19, 2011 @ 20:32

    ça donne envie de se mettre à la bière ! ;)))

  • Diana Juin 20, 2011 @ 10:01

    Merci pour cet article et ces photos !
    Vous avez tous l’air d’avoir passé un très bon moment !

  • weetabix Juin 20, 2011 @ 10:13

    Excellente journée .. à consommer sans modération !

  • Patrick Cadour Juin 20, 2011 @ 12:09

    Un très bon moment en effet, merci pour ces nombreuses photos !

Laisser un commentaire