Des pâtes, des pâtes, oui mais les miennes !

Après quelques semaines d’hésitations, j’ai franchi le cap hier d’acheter une machine à pâtes. Désormais nous faisons nos pâtes nous même !

Do It Yourself !

Machine a pate manuelleMon envie de faire des pâtes est assez ancienne maintenant. J’avais déjà tenté l’expérience plusieurs fois. Je faisais la pâte via la machine à pain, puis je la passais dans un laminoir. La recette est assez simple, mais trouver la bonne texture moins.

Pour faire des lasagnes, c’est assez facile, il suffit d’étaler sa pâte finement plusieurs fois, on peut même le faire au rouleau à pâtisserie. Pour faire des tagliatelles ou des spaghettis le passage en laminoir est plus compliqué, car si vous n’avez pas la bonne recette ça ne passe pas.

Mon premier essai était d’ailleurs immonde, je me suis amélioré avec les essais. Cela reste assez long, car il faut passer plusieurs fois la pâte dans le laminoir pour avoir la bonne épaisseur. En plus on peut pas faire de pâtes creuses.

Une nouvelle machine dans la cuisine

L’été dernier nous avons découvert qu’il existe des machines à pâtes qui vont plus loin et permettent de faire plusieurs formes et notamment des pâtes creuses. Après quelques recherches, j’ai repéré la machine Pâtes Créativ’ de Lagrange qui semblait simple et efficace.

Elle a intégré notre cuisine hier contre la somme de 119 euros. Une très bonne machine à pâtes manuelle vaut pratiquement aussi cher

Nos macaronis sortent

Nous voilà donc hier soir (vers 20h) de retour à la maison avec cette nouvelle machine dans les bras et de quoi faire notre première tentative. Compte tenu de l’heure, la logique aurait voulu que nous attendions tranquillement ce dimanche midi pour la tester, mais l’envie était plus forte. Nous voulions manger des pâtes, mais surtout nos propres pâtes !

Go go go !

Cette machine se compose de deux parties. D’abord une cuve de pétrissage, puis en dessous un rotor d’extrusion pour faire sortir les pâtes de la bonne forme : spaghettini, spaghetti, spaghettini, macaroni, penne, linguine, fettucine, tagliatelle, parpadelle.

Une fois la machine lavée et montée, la première étape fut simplissime : 500g de blé dur, 4 oeufs du sel. Il est aussi possible d’en faire avec de la farine et de l’eau et d’ajouter de quoi les parfumer. Vous mettez tout ça dans la cuve de pétrissage et c’est parti pour 3 ou 4 minutes.

Mais mauvaise surprise, ma pâte se colle rapidement au plafond de la cuve. Je la décolle, remets en route et rebelote : collée. Pensant que ma pâte était trop sèche, je rajoute alors un peu (trop) d’eau.

Ma pâte est alors mieux, mais trop liquide d’après le mode d’emploi. Je rajoute donc de la semoule, une fois, deux fois, trois fois.

Rien ne sort !

Quand la pâte semble prête, il faut ensuite ouvrir une petite trappe qui permet de faire descendre la pâte dans la zone d’extrusion, en fait une grande vis sans fin qui conduit la pâte jusqu’à un “moule” qui va donner la bonne forme.

Premier essai, rien ne sort ! La pâte semble encore un peu liquide, j’ajoute de la semoule en plus. Second essai quelques bouts de spaghettini se présentent, mais rien ne sort vraiment. Et hop encore un peu de semoule. Le petit jeu va ainsi durer pas mal de temps. On s’approche doucement et sûrement du résultat… jusqu’à ce que la machine fasse un drôle de bruit.

Ça marche !

Quelque chose coinçait et les doutes envahissent ma cervelle de mec. Mais il était dit que nous mangerions nos pâtes !!

Je démonte alors la partie extrusion et comprends pourquoi rien ne pouvait sortir. La sortie était bouchée avec ma pâte de départ qui avait séché et était vraiment devenue très dure. Nettoyage, changement de disque d’extrusion pour faire des macaronis et là miracle : beaux, creux et bien ronds, ils sortent !

Nos macaroni !

Avec le couteau plastique livré avec la machine nous coupons nos macaronis à longueur voulue et nous en avons bientôt un bon paquet dans notre assiette. Les inquiétudes des minutes précédentes s’envolent et vont complètement disparaître quand on va les manger.

Nos macaronis

Après une cuisson d’un bonne dizaine de minutes dans l’eau bouillante, elles sont plus épaisses que des pâtes commerciales, nos pâtes sont juste délicieuses. Il est 23 heures, mais nous nous régalons avec nos pâtes maison !

Bilan

La machine est de forme classique, mais plutôt jolie. Un peu bruyante mais tout autant que bien d’autres appareils. Elle est juste un peu chiante à nettoyer, car il y a des petits recoins dans lesquels la pâte se colle. Mais en faisant tremper les éléments ça part vite.

Comme je l’avais constaté avec mes précédentes expériences, tout réside dans la pâte. Si elle n’a pas la bonne consistance il est impossible de sortir des pâtes convenables. Ce n’est pas à cause de la machine, c’est juste de la cuisine. Mais une fois la bonne consistance trouvée tout marche parfaitement et nos macaroni ressemblaient vraiment à des macaronis.

Alors si faire ses pâtes soi même est plus long qu’ouvrir une boite de pâtes sèches ou fraiches, comptez une demi-heure pour sortir 500 ou 600g de pâtes, le résultat est bien meilleur. Et puis vous pouvez dire “Des pâtes, oui ! Mais, mais les miennes !

— Bertrand

Mes 9 erreurs qui m’ont fait empêcher de courir mon premier marathon (et comment les éviter)

Tu le sais, la première saison du podcast t’a fait suivre la préparation de mon premier marathon. Et tu sais que je n’ai pas pu participer au premier marathon auquel j’étais inscrit, celui tombant le jour de mes 42,195 ans.

J’ai beaucoup réfléchi aux raisons qui ont faites que je n’ai pas pu me présenter sur la ligne de départ. J’en ai fait un guide gratuit au format PDF.

Télécharge le guide

15 comments… add one
  • Fagui Nov 13, 2011 @ 19:39

    Excellent ! J’ai toujours rêve de le faire les pâtes mais Chérie ne veux pas

  • Céline Nov 13, 2011 @ 23:51

    Ah mais c’est absolument génial !!

  • Malicia Nov 14, 2011 @ 0:54

    Pas mal mais j’aurais pas assez de patience lol !

  • isartzazoune Jan 8, 2012 @ 20:50

    un petit tuyau pour toi
    les machines électriques a pâtes se lave plus tard quand la pâte sèche elle se détache super bien donc pas de lavage de suite il te suffira de tapoter les ustensiles au dessus d une poubelle et a sec frotter avec un chiffon après tu peux la laver au lavage vaisselle .
    pour la consistance de ta pâte celle ci doit faire de petits grumeaux pas trop mouillé ni trop sec ..en fait le débit de la pâte va très vite quand ta pâte est nikel..j en ai une mais de marque aldi guigg pas cher a 39euros quand je l ai achetée ..elle est fragile plastique trop fin ;j ai du bidouiller pour la mettre en marche le système de la portière se bloque en sécurité..j ai faillit acheter la même que la tienne quand elle est sortie son prix m a calmée et je ne lis que des avis négatif dessus donc j espères qu a ce jour tu regrettes pas cet achat ..sinon c est top faire ces pâtes soit même..bonne cuisine ..isabelle

    • Bertrand Jan 8, 2012 @ 21:15

      Merci pour tes conseils. Pour le nettoyage quand la consistance de la pâte est bonne ça se lave très bien. Depuis ce billet j’ai fait des pâtes toutes les semaines bien plus facilement que la première fois. Effectivement ça va très vite quand la consistance est bonne. Je me suis seulement loupé ce soir quand j’ai échappé le blé dur en voulant en rajouter un peu. Heureusement j’en avais sorti assez pour ce soir. Mais je ne regrette pas du tout mon achat et je la recommande même à celles qui on un peu de patience pour trouver la bonne consistance

      • wilfried Août 10, 2015 @ 20:00

        salut excuse moi mais est ce que avec du blé tendre ça debite aussi vite ou c moi qui n’est pas douer parce que moi il faut que je compte une heure une heure et demi pour les faire et non 30 minutes
        Wilfried

        • Bertrand Août 11, 2015 @ 22:53

          En fait ça sort très vite si la pâte à la bonne consistance. Sinon ça sort pas ou tout doucement. Mais ce n’est pas simple de trouver le bon mélange effectivement.

  • Patricia Nov 21, 2012 @ 20:59

    Bonsoir !
    J’arrive après la bataille, vu que ces commentaires ont presque un an… Mais je viens d’acquérir une machine à pâtes de marque Siméo PC750 (même principe que la Lagrange) et je cherche quelques personnes ayant réussi a dompter la bête…
    Bertrand, un an après, tu es toujours aussi satisfait de ton acquisition ???
    Moi, en bonne italienne, je faisais mes pâtes comme toi avec ma machine à pain et mon laminoir. Et hop ! j’ai craqué !
    Donc, il y a une semaine, après avoir écumé tous les sites marchands et avoir trouvé LA machine de mes rêves, je la reçois et me voilà prête. Le temps entre la commande et la réception, j’avais astiqué toute ma cuisine en prévision de l’accueil de ma dernière “née”… Bref, me voilà avec farine et oeufs…
    Mais j’ai essayé de reproduire la texture de ma machine à pain, style pâte à tarte… Grossière erreur… Au bout d’un moment, ma machine a commencé à forcer, craquer… Et rien n’est sorti… J’ai refait des essais, mais ma machine a trop forcé la première fois et je pense avoir cassé quelque chose. Le site marchand qui me l’a vendue m’a proposé son remplacement sans discuter. Chouette ! Donc, là, je suis en attente d’une nouvelle machine. Entre temps, je consulte les forums pour connaître la texture exacte de la pâte. Si j’en crois les différentes vidéos que j’ai vues, il faudrait que ça ressemble à des gros grumeaux ??? Si c’est bien ça, je n’y étais pas du tout !!!
    Voici le modèle de ma machine (version française) : http://www.youtube.com/watch?feature=endscreen&v=CqINnkMwIXY&NR=1
    On voit bien sur la vidéo que la pâte n’est pas compacte.
    Bertrand, peux-tu me faire profiter de ton expérience ??? Merci beaucoup !
    Patricia

  • Jean-Marc Juil 24, 2015 @ 18:25

    50 euros aux Leclerc de Clichy. Visiblement ça ne se vend pas et vu que j’ai passé la journée à faire sortir quatre malheureux spaghettis on comprend pourquoi.

  • Labroue Jan 26, 2016 @ 18:37

    Bonjour,
    Avec le recul et l’expérience, quel est le dosage a prendre pour une production normale?
    Merci

    • Dieter Déc 29, 2016 @ 14:07

      Bonjour,

      le dosage normal 1kg de semoule extrafine de blé dur ou farines diverses + 380ml ou 38cl de liquide incluant les oeufs.
      Pour ma part 330g de semoule de blé dur et deux oeufs et c’est ok, par contre je ne sais pas si ce dosage fonctionne dans une machine grand public en plastique en effet le mélange est assez sec et granuleux …

  • Marie Picard Déc 17, 2017 @ 10:11

    Bonjour,
    J’arrive vraiment tardivement pour commenter cette machine achetée “au bon coin” 60 euros destinée au Noel de notre fille. Nous avons voulu l’essayer avant de lui offrir (elle semble quasi neuve) et là……impossible après plusieurs tentatives de trouver la bonne consistance pour la pâte, du coup la machine est bloquée… et je n’ai plus de cadeau pour ma fille. De plus mon budget est limité donc pourriez vous s’il vous plait me donner votre recette, je vous remercie

Laisser un commentaire