Test : Déodorant anti-transpirant L’Oréal Men Expert Carbon Protect

Deodorant L'oréal men expert carbon protect

Ce déodorant L’Oréal Men Expert Carbon Protect était inclus dans la troisième GlossyBox Homme dont je vous ai parlé mi-juillet. J’ai profité des chaudes journées du mois d’août pour le tester dans des conditions plus extrêmes au niveau des températures. Comme dit le dicton, qui peut le plus peut le moins.

Ce nouveau déodorant anti-transpirant L’Oréal Carbon Protect nous annonce une protection totale 48h. Je passe sur l’argument du 48h qui me surprend toujours autant, combien de personnes passent réellement 48 sans se lever une fois ?! Noter que cette efficacité 48h est mesurée par un test instrumental, j’en déduis donc que même les cobayes de L’Oréal se lavent au moins une fois par jour. Pour finir sur le sujet il y’a chez L’Oréal un déodorant Invincible 96H !

Poudre de charbon

Mais le vrai argument mis en valeur est l’effet 5 en 1. On retrouve une fois de plus le marketing habituel axé sur la haute-performance et de toujours en mettre plus. C’est habituel dans le domaine masculin alors que chez les filles ont leur parle souvent de produit hypo-allergénique, de douceur nacrée ou je ne sais quoi. Donc le 5 en 1 c’est : Anti odeurs, Anti humidité, Anti bacteries, Anti traces blanches et jaunes.

Par quel miracle arrivent-ils à faire ça chez L’Oréal !? Le charbon ! Vous comprenez au passage pourquoi ce déodorant est habillé d’un packaging noir jusqu’à la bille qui rappelle la couleur du charbon. Sur le pourquoi utiliser de la poudre de charbon, ça je vous donne l’argument de la marque :

Le charbon enrichit les déodorants Carbon Protect de ses propriétés purifiantes : il protège des bactéries et empêche l’apparition de traces sur les vêtements. Il est combiné à une formule anti-transpirante à l’aluminium et à l’émulsifiant Montanov qui combat les odeurs et l’humidité.

Côté parfum, celui que j’ai testé est le Ice Fresh. Une odeur que j’ai un peu de mal à décrire, avec peut être un peu de menthe et un peu citronée. En tout cas je trouve qu’il a une odeur de gel douche. Rassurez-vous, il sent beaucoup quand on met le nez près de la bille, mais beaucoup moins une fois appliqué. Il existe aussi en Green Tonic mais là je n’ai pas senti.

Deodorant L'Oréal men expert carbon protect bille XXL

J’ai eu la version bille, mais il existe aussi en atomiseur (vaporisateur) et cela dans les deux parfums. Personnellement la bille me convient bien. Le format est désormais assez classique avec une grosse bille dite XXL effectivement plus grosse que chez d’autres marques. Personnellement, je trouve que ça ne change pas grand chose et que c’est juste un argument marketing de plus.

Résultat

Mais venons-en au plus important : le résultat. Alors je dois dire que je suis assez surpris car il s’est avéré plutôt très efficace. Même en pleine canicule je ne me suis pas vraiment senti gêné par la transpiration ou par une odeur nauséabonde en fin de journée.

Sur des journées normales, et même en faisant du vélo, il tient largement la route et j’ai effectivement pu constater qu’il sait limiter la transpiration. De plus son odeur discrète reste bien la journée. En revanche difficile de vous dire quoi que ce soit concernant les traces, car je me suis habillé en clair tout l’été

Voilà donc un déodorant qui sait se montrer efficace et pas désagréable à utiliser.

About the author: Devenir champion du monde de mon monde. Après avoir grandi dans l’idéologie études, boulot, maison, famille, enfant… je me suis pris un mur en pleine face. Obèse, mal dans ma peau, harcelé moralement au boulot… j’ai décidé de m’échapper et construire ma vie. D’abord par le contenu puis par le sport puis par la combinaison des deux. C’est ainsi que je vais devenir champion du monde de mon monde et vous aider à en faire de même. Alors si ce que vous avez lu ici vous a plus vous pouvez aussi me retrouver dans tout un tas d’endroits : Twitter, sur Facebook, Instagram, Pinterest.

Mes 9 erreurs qui m’ont fait empêcher de courir mon premier marathon (et comment les éviter)

Tu le sais, la première saison du podcast t’a fait suivre la préparation de mon premier marathon. Et tu sais que je n’ai pas pu participer au premier marathon auquel j’étais inscrit, celui tombant le jour de mes 42,195 ans.

J’ai beaucoup réfléchi aux raisons qui ont faites que je n’ai pas pu me présenter sur la ligne de départ. J’en ai fait un guide gratuit au format PDF.

Télécharge le guide

2 comments… add one
  • Moundains Août 29, 2012 @ 19:32

    Produit approuvé par mon mec et dans les deux versions (vaporisateur et bille ). Moi l’odeur me plait, ça change des trucs pour homme hyper mentholé, c’est plus subtil on va dire

Laisser un commentaire