Test du nouveau rasoir hybride Philips OneBlade

Je suis un adepte de l’hybride en photo et je viens de découvrir le concept du rasoir hybride. Philips vient ainsi de le lancer avec le OneBlade que j’ai testé ces dernières semaines. Voici une présentation de la bête et ce que je pense.

En photo, un appareil hybride combine l’avantage du reflex sur le plan des capacités photographiques et d’objectifs interchangeables et la compacité d’un appareil plus compact. Moi qui passe mon temps à me déplacer en vélo ou en skate, j’en suis fan.

Quand l’hybride arrive dans le monde du rasage, on attend donc un mix avantageux entre plusieurs technologies. C’est Philips qui le lance avec le OneBlade que je teste à la maison depuis quelques semaines maintenant.

rasoir-philips-oneblade-1

Mais c’est quoi un rasoir hybride ?

L’idée de Philips est de combiner l’avantage du rasoir électrique rotatif pour la netteté et celle des tondeuses pour la précision et l’adaptabilité. Le tout pour remplacer un rasoir manuel en se voulant plus complet et quasiment aussi efficace, mais sans les inconvénients des coupures et irritations. Si ce n’est pas une belle promesse !?

Adepte du rasage électrique depuis de 10 ans, la solution imaginée par la marque était en tout cas super tentante. J’ai acheté mon premier rasoir électrique Philips en 2006 quand j’en avais marre de la mousse à raser, du prix des lames, des coupures et de la peau qui brûle. Bref, quand j’ai estimé que le rasage était surtout un calvaire. Depuis, je ne suis revenu au rasoir manuel que très rarement.

rasoir-hybride-philips-oneblade-4

Un gros corps et une petite tête

Le Philips OneBlade ressemble à un rasoir manuel classique, mais un peu plus gros. Il a logiquement un manche bien plus imposant pour accueillir le moteur et la batterie qui a une autonomie de 45 minutes.

C’est surprenant la première fois, mais c’est finalement assez confortable dans la main avec son revêtement doux et alvolé pour ne pas glisser. Le look citron vert est sportif et jeune, mais des modèles ont un style plus adulte.

La tête du rasoir ressemble à celle d’un rasoir manuel par la forme, mais avec quelques différences notables :

  • la lame est derrière une grille. De fait, OneBlade éloigne la lame de la peau et la protège.
  • La lame est double : les deux côtés de la lame sont utilisables et fonctionnent de la même manière. Un côté vous servira pour le rasage et l’autre pour le taillage précis, mais c’est surtout une question de prise en main.
  • la lame est moins large que les rasoirs manuels que j’ai à la maison, quelques millimètres de moins, elle fait même toute petite sur le corps du rasoir. Elle aussi bien plus petite que celle d’un rasoir électrique.
  • comme sur un rasoir manuel ou électrique la tête pivote pour suivre les contours du visage. Peut-être un peu moins que sur un autre cependant, seulement vers l’avant et l’arrière pas sur les côtés.

Notez aussi que le rasoir ne craint pas l’eau et peut donc être utilisé sous la douche. Personnellement, je ne me rase plus sous la douche, mais c’est pratique pour certains.

rasoir-hybride-philips-oneblade-6

La tête avec la lame se détache facilement pour la changer quand elle est usée. Philips annonce une durée de vie de 4 mois si vous vous rasez deux fois par semaine. Une lame neuve coûtant 14,99 € l’unité, et moins si vous en prenez plusieurs (24,99 € pour deux), le OneBlade devrait être économique à l’usage.

Le corps du rasoir a aussi bien entendu un bouton on/off. Quand vous appuyez dessus le rasoir se met à vibrer, Philips annonce 200 mouvements par seconde, et c’est parti pour le rasage.

Et maintenant on rase !

Bien entendu dans les premières secondes j’ai une petite appréhension de laisser ma peau à un appareil inconnu. Mais le premier contact me rassure. Je me suis rasé à sec, mais le rasoir glisse et coupe les poils sans problème. Surtout ma peau ne crie pas de douleur. D’ailleurs, pour faire le test, j’ai mis mon doigt sur la lame en marche sans me couper. N’essayez pas sur un rasoir manuel

rasoir-hybride-philips-oneblade-salledebain

Les poils tombent les uns après les autres sans être tirés, le rasoir glisse bien et je n’ai aucune sensation désagréable. Notez que pour qu’il soit efficace, il faut se raser dans le sens inverse du poil. Un passage et le plus gros est rasé. Si certains résistent, un second passage ne pose pas de problème, car les irritations sont vraiment très très limitées.

Chez mois, quelques poils se montrent toujours plus résistants, notamment dans la peau molle du cou. Tous mes rasoirs électriques ont buté dessus, mais en prenant le deuxième côté de la lame je leur fais un sort sans trop de difficulté.

La finesse de la lame est très pratique pour tailler le cou, sous les joues et sous le nez avec précision. Par rapport à mon rasoir électrique classique à la tête bien plus volumineuse, le rasage précis est plus simple. Et encore mon rasoir électrique habituel intègre une petite tondeuse.

Je dois tout de même préciser que je me suis coupé deux fois lors du premier rasage. Je pense que c’est dû tout autant à ces fameux poils récalcitrants dans le cou qu’à un manque d’habitude du rasoir et de ma peau. Car il faut se dire qu’il faut un peu de temps à la peau pour s’habituer à une nouvelle forme de rasage. Je ne me suis d’ailleurs pas coupé lors des rasages suivants.

Taillage de la barbe

Je ne l’ai pas encore dit, mais le OneBlade est vendu avec des sabots pour entretenir une barbe de trois jours. Ils font 1, 3 ou 5 mm de hauteur. J’ai donc laissé pousser ma barbe quelques jours pour tester. Rassurez-vous, ce n’est pas un gros sacrifice, car si je n’ai pas de rendez-vous et formations je suis capable de ne me pas me raser pendant deux ou trois semaines.

rasoir-hybride-philips-oneblade-3

Le OneBlade s’en est là aussi très bien sorti pour tailler cette barbe de quelques jours. De plus la longueur finale est bien régulière. Les différents sabots permettent des variations : plus long sur les joues, plus court sous le menton… Pour tailler les contours, on enlève le sabot et on utilise la partie taille de la lame pour bien finaliser. Le côté tout-en-un est très pratique.

Ce lundi je faisais une formation et j’ai fini par raser totalement cette barbe de quelques jours et là encore le OneBlade s’en est bien sorti. C’est pourtant un cas particulier qui pose problème à mon rasoir électrique habituel. C’est le cas où il a tendance à arracher les poils, et une petite larme, surtout au niveau de la moustache. Dans ce cas je fais donc une première tonte de quelques millimètres à la tondeuse avant de raser. Avec le OneBlade j’ai rasé directement sans problème.

Quand le rasage est terminé, le nettoyage est très simple. Il suffit de passer la lame sous l’eau. Je sèche ensuite le rasoir dans une serviette, sans crainte de la couper d’ailleurs. Puis je le range dans mon tiroir. Pratique pour les matins où nous sommes pressés.

Plusieurs modèles

Avant de vous donner mon verdict, je vais préciser que le OneBlade existe dans plusieurs modèles. Le modèle que j’ai essayé est celui de base vendu 29,99 €. Il comprend le rasoir, une lame, trois sabots et le chargeur.

rasoir-hybride-philips-oneblade-7 rasoir-hybride-philips-oneblade-1

Il y a un modèle un peu plus cher vendu avec un sabot complémentaire, une lame de rechange, une batterie plus puissante et un indicateur de charge plus précis.

Il y ensuite des modèles estampillés « Pro » avec un look différent, un affichage LED, un sabot réglable et même station d’accueil et de recharge. La technologie reste identique. Qui a dit que ça en faisait un cadeau sympa pour la fête des Pères ?!

Verdict final

Le Philips OneBlade est un rasoir polyvalent qui permet un rasage classique confortable. Notez que ce n’est pas un rasage de près « à blanc ». La peau est moins nette qu’avec un rasoir manuel ou un rasoir électrique de bonne qualité. Il permet aussi d’entretenir une barbe de trois jours et une barbe fine avec une tonte régulière. Le côté tout-en-un permet de raser, tailler, effiler avec le même appareil.

Vient alors la question du choix de l’achat. Je vous répondrai que cela dépend un peu de votre cas. Je vais essayer de résumer plusieurs cas.

Faut-il opter pour le Philips OneBlade :

  • oui si vous en avez marre du rasoir manuel, de la mousse, des coupures, des irritations, du prix…
  • oui si vous voulez essayer l’électrique sans vous ruiner
  • oui si vous voulez entretenir une barbe de trois jours de temps en temps et vous raser d’autres jours. C’est mon cas.
  • oui si vous avez un jour essayé de vous raser au moins en partie avec une tondeuse. Le OneBlade est plus efficace et pratique.
  • oui si vous voulez tailler facilement votre poil avec précision
  • oui si vous ne voulez plus qu’un rasoir pour tout faire
  • non si vous aimez un rasage de près façon peau de bébé
  • non si vous utilisez déjà un rasoir électrique haut de gamme qui rase de près. Le OneBlade sera probablement moins puissant et rase de moins près.
  • oui si vous voulez un rasoir électrique d’appoint pour emmener dans votre valise pour voyager léger ou dans votre sac de sport. Son petit prix, son poids léger, son nettoyage facile et l’absence de risque de coupure font du OneBlade un bon candidat pour être glissé dans un sac de sport, un sac 48h ou une trousse de toilette pour un week-end et les vacances.

En bref, le OneBlade est un rasoir pratique, polyvalent et efficace. A vous de voir s’il convient à vos envies et vos habitudes de rasage.

N’hésitez pas à me poser des questions dans les commentaires si vous avez des questions ou souhaitez des précisions.

— Bertrand

Objectifs efficaces : les méthodes des pros pour atteindre tes résultats

Le plan d’action étape par étape pour fixer des objectifs motivants et les convertir en actions concrètes dans ton quotidien. Ensemble, nous allons créer ton plan pour atteindre tes objectifs.

Découvrir le programme 👉

8 comments… add one
  • titi Juin 8, 2016 @ 9:13

    Etait-il indispensable de citer “Philips” 10 fois dans l’article?…

  • Rasoir Philips OneBlade Août 21, 2016 @ 11:04

    Ce nouveau rasoir montre encore une fois que Philips possède un temps d’avance sur la concurrence. Je ne serai pas étonné de voir les autres marques sortir d’ici peu des rasoirs de même type.

  • poupi Sep 27, 2016 @ 10:55

    Philips Lighting : 594 M€ de bénéfices en 2015 … et pourtant 231 personnes seront licenciées à fin 2017 en France. Les 2 dernières usines seront fermées, c’est la fin du « Made in France » pour Philips. Cette compagnie entend assurer le bien-être de ses clients … qu’en est-il de ses salariés ?
    https://www.facebook.com/soutienauxsalariestrahisparPhilips/
    http://beta.i-boycott.org/campaigns/philips-delocalisez-mais-respectez-vos-salaries

  • Michel K Mar 18, 2017 @ 17:37

    Evidemment, amazon propose en premier prix le modèle avec une lame, donc 44 euros. Ca fait presque le prix de mon rasoir electrique braun. Mais je pense tout de même prendre le one blade en complément car je laisse parfois ma barbe pousser longtemps et après c’est une calvaire pour tout raser à l’electrique quand les poils sont trop long. Merci pour le test

  • Michel Avr 6, 2018 @ 18:04

    Bonjour,
    Ce rasoir peut-il être aussi utilisé sur les “parties intimes” (pubis…) ?

    • Bertrand Avr 24, 2018 @ 6:48

      Bonjour, oui d’autant qu’il est assez difficile de se couper avec ce rasoir. C’est possible mais difficile

  • Dumas Nov 6, 2018 @ 12:42

    Avez vous essayé avec un peu de mousses à raser?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *