Je redécouvre le cross 25 ans plus tard (vidéo)

Pour beaucoup, le cross reste un mauvais souvenir scolaire. Alors vous allez peut-être me trouver fou de m’être inscrit sur la saison de cross. Et ça a débuté ce lundi 11 novembre.

Peut-être vous rappelez-vous des cross en école primaire ou au collège et lycée. Si vous n’étiez pas sportif, c’est un mauvais souvenir. Si vous étiez sportif comme moi, le souvenir est probablement moins cuisant. Toutefois, vous grelotez peut-être encore de ces courses dans le froid et la boue. Car le cross est une discipline hivernale.

Le cross était un discipline oubliée pour moi. Portée disparue dans ma tête. Normal, je n’avais pas couru de cross depuis le lycée. Ce qui est logique. J’ai passé plus de 20 ans sans faire de sport.

Quand je me suis remis à la course à pied, j’ai débuté par le trail et fait de la route. Mais en rejoignant le club, j’entendais les autres membres s’inscrire sur les cross pour l’hiver. Les deux premières saisons, j’ai juste écouté. Cette saison j’ai passé le cap et j’ai décidé de m’inscrire.

Vlog de mon premier cross

Me voilà donc lundi dernier au départ de mon premier cross depuis plus de 25 ans. J’ai fait une petite vidéo vlog avant/après pour vous donner mon ressenti.

Pourquoi je m’aligne sur cross ?

Mais je vais aussi vous donner quelques explications complémentaires sur pourquoi j’ai fini par m’aligner sur cette discipline.

Les cross ne ressemblent pas aux autres courses auxquelles j’ai participé jusqu’à maintenant. Les cross se courent sur des terrains instables entre herbe, terre et boue. Lundi nous courrions à travers un parc avec des raidillons, des descentes, des dévers. Un terrain bien plus compliqué et exigeants que les routes lisses.

La distance est courte (6,4km lundi) ce qui est très peu par rapport au marathon, au semi-marathon, aux trails et même au 10km. Le mélange de ces deux caractéristiques en fait des courses bien différentes. Sur le trail on gère sa vitesse à l’économie, sur les cross ça part à fond et ça ne freine jamais. Sur route on se cale sur une vitesse, là ce une sont que des vitages et relances.

Le cross est donc une discipline exigeante pour les muscles, le cœur mais aussi le mental. Mes camarades d’entraînement m’avaient prévenu. Ce sont des courses qui font travailler le corps différemment. Surtout elles travaillent le mental. Et c’est aussi pour ça que j’y vais.

Et vous savez-quoi ? Je remets ça en décembre ????

— Bertrand

Mes 9 erreurs qui m’ont fait empêcher de courir mon premier marathon (et comment les éviter)

Tu le sais, la première saison du podcast t’a fait suivre la préparation de mon premier marathon. Et tu sais que je n’ai pas pu participer au premier marathon auquel j’étais inscrit, celui tombant le jour de mes 42,195 ans.

J’ai beaucoup réfléchi aux raisons qui ont faites que je n’ai pas pu me présenter sur la ligne de départ. J’en ai fait un guide gratuit au format PDF.

Télécharge le guide

0 comments… add one

Laisser un commentaire