Faut-il se méfier de nos produits cosmétiques ?

Nos produits cosmétiques sont censés nous rendre plus beau, prendre soin de nous, de notre peau ou de nos cheveux. Pourtant leur composition est souvent loin d’être si bonne que ça.

L’UFC Que Choisir vient ainsi de tirer la sonnette d’alarme sur la composition de nos produits cosmétiques. L’association de consommateurs a repéré dans les rayons des produits cosmétiques du quotidien (dentifrices, shampooing, déodorants, crèmes de visage, après-rasages…), pas moins de 185 produits contenant des substances préoccupantes du fait de leur caractère toxique, allergisant, irritant ou perturbateur endocrinien.

Ce sont ces fameux produits dont personne n’arrive à dire le nom et qui sont pourtant dans de nombreuses compositions : Phenoxyethanol, Methylisothiazolinone, Ethylhexyl Methoxycinnamate, Hydroxycitronellal, Benzyl Benzoate,… D’ailleurs rien que leurs noms chimiques devraient nous alerter. Mais certains produits naturels ont aussi des noms tordus alors on se méfie assez peu. Et comme nous sommes aussi un peu crédules, l’UFC Que Choisir met aussi en garde sur les mentions faussement rassurantes telles que hypoallergénique.

Tous nos produits sont concernés

Si vous regardez la liste des produits testés vous remarquerez que peu de marques sont épargnées. Les grandes marques utilisent tout autant ces produits que les marques de distributeurs en supermarchés. Le prix du produit n’est pas non plus un critère. Que Choisir a ainsi épinglé un anti âge Sisley à 257 euros les 50 ml !

Pour les hommes, sont particulièrement concernés les gels douche et encore ils se rincent. Les déodorants sont aussi potentiellement merdiques et restent sur la peau toute la journée. Mais ce n’est pas une grande nouvelle et la règle dans ce domaine est aussi d’éviter par principe tous les anti-transpirants.

Des après-rasage ont aussi été épinglés dans les tests tout comme les shampoings, un gel coiffant. Même le dentifrice est concerné.

Potentiellement ça concerne donc tous nos produits et je ne parle même pas des parents avec les produits pour leurs enfants !

Quels risques ?

Pas facile de se prononcer sur le risque réel. L’UFC Que Choisir mentionne la présence de ces produits mais n’indique pas la concentration. Il y a donc un risque d’allergie mais globalement ces produits ne sont pas toxiques et sont autorisés. Certaines personnes pourront développer une allergie et les autres non. Et comme vous le dira un médecin, on peut tous développer une allergie à un produit du jour au lendemain.

Il faut aussi distinguer les types de produits. Certains ne sont utilisés que brièvement et/ou rincés après utilisation. D’autres restent sur la peau tout la journée. Je le redis, je suis particulièrement méfiant sur des produits tels que le déodorant mais aussi l’après-rasage. Je suis aussi un peu méfiant sur les shampoings. Si je fais assez peu attention à un produit pour la vaisselle, je fais attention aux produits pour les mains.

J’ai donc envie de dire pas de panique, mais plutôt un peu de méfiance. Peut-être n’êtes vous pas allergique à des produits présents dans cette liste et allergiques à des produits qui n’y figurent pas.

Regardez les étiquettes pas les marques !

La question est donc de savoir comment faire pour les éviter si on souhaite prendre soin de sa santé et de sa peau. Comme les grandes marques et les prix élevés ne sont pas des bons indicateurs, le seul moyen est de faire attention aux étiquettes présentes sur les produits.

L’UFC Que Choisir propose d’ailleurs sur son site un fichier PDF avec les produits à éviter. Assez curieusement, leur liste ne contient pas les Sodium Laureth Sulfate (SLS), tensio-actif très fréquent mais considéré comme irritant et jugé dangereux pour la santé par certaines études. Je vous renvoie à ce sujet à mon test d’un gel douche L’Arbre Vert dans lequel je m’étonnais de la présence de ces SLS et la réponse de la marque sur ce point précis. Vous pouvez aussi vérifier vos produits à la maison avec la base de données du site la vérité sur les cosmétiques.

Il y a aussi des marques qui mettent des compositions saines dans leurs valeurs et pas seulement pour faire joli. J’ai confronté mes gels douche Weleda à la liste sans en trouver de trace. De même pour mes produits Korres. J’achète aussi dans mon supermarché des gels douches Naturé Moi qui me semblent assez bons sur ce plan là. J’en parlerai prochainement.

Conclusion

Vous l’aurez compris, je pense qu’il faut rester vigilant mais ne pas s’affoler. UFC-Que Choisir cherche à mettre un coup de pression sur les fabricants. L’association recommande de ne plus acheter les produits incriminés et d’en lister d’autres. Je salue la démarche en espérant que ça fasse bouger les fabricants pour le bien de tous.

Personnellement je fais attention car je me dis que c’est aussi bien si je peux me passer de ces produits chimiques et allergènes. Et puis si je ne suis pas spécialement sensible et que ma peau n’est pas spécialement sensible, je préfère ne pas tenter le diable En tout cas j’essaie aussi de le mentionner régulièrement dans mes différents tests de produits.

Et vous ? Comment faîtes-vous pour choisir vos produits ?

— Bertrand

Objectifs efficaces : les méthodes des pros pour atteindre tes résultats

Le plan d’action étape par étape pour fixer des objectifs motivants et les convertir en actions concrètes dans ton quotidien. Ensemble, nous allons créer ton plan pour atteindre tes objectifs.

Découvrir le programme 👉

0 comments… add one

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.