Rapide bilan du mois de janvier

A force de dire que je n’allais commencer 2019 que mi-janvier, je vais réellement débuter l’année en février. Bilan de ce mois de janvier.

Je l’ai dit plusieurs fois. Le basculement d’année n’est pas un concept qui me parle franchement désormais. J’adore Noël mais pas le mois de décembre. Et début janvier il faut digérer ses fêtes de fin d’année. Donc j’avais anticipé de ne pas débuter 2019 début janvier mais un peu plus tard.

Premier anniversaire de notre fille

Une raison pour laquelle je disais que mon année ne commencerait pas tout début janvier, c’est que nous avions gardé avec ma femme une période pour fêter le premier anniversaire de notre fille le 14 janvier.

Gâteau maison réalisée par ma femme

J’ai bien travaillé un peu avant, mais j’avais géré mon emploi du temps pour être à la maison et que nous puissions profiter de cette période très symbolique tous les trois. C’est dans le même ordre d’idée que de travailler le plus possible à la maison le mercredi.

Grippe

Et je suis bien content de pouvoir gérer mon emploi du temps ainsi. C’est toute la liberté du travail en tant qu’indépendant. Après des mois de novembre et décembre bien chargés, cette période était importante pour nous. Mais elle ne fut pas suffisante.

Car si repris tranquillement après cette période, la suite fut plus compliquée. Premier frisson dès le mardi après-midi, montée en température le mercredi, extinction de la voix dans la journée de jeudi après avoir assuré une journée de cours fiévreuse et puis plus rien.

Légère surchauffe mais vrai KO

Le médecin a fini par me mettre sous antibiotiques pour traiter la suite de cette grippe devenue une belle sinusite. L’énergie revient petit à petit maintenant.

Je retiens de cette période une leçon. Je pense que je n’ai pas assez fait attention à moi et notamment mon alimentation et mon sommeil pendant le début de l’hiver. Je me suis souvent couché plus tard, j’ai mangé moins de légumes et de fruits. Le virus est arrivé sur un organisme amoindri. Et je pense que le manque de tonus que je ressentais sur le début de l’année aurait dû être une alerte pour moi.

Retard dans ma préparation marathon

J’ai eu mon dossard pour le marathon de Paris comme cadeau de Noël. Le 14 avril prochain, je serai donc au départ de mon premier marathon. C’est mon objectif principal de l’année. J’avais tablé sur une préparation de 12 semaines. La première semaine fut fiévreuse et la deuxième flagada. Impossible de courir ou faire du sport donc. Je n’ai finalement repris le sport que ce week-end.

50 minutes de cardio au chaud en guise de reprise. Voilà qui fait du bien après deux semaines de pause forcée

Je vais donc partir sur une préparation de 10 semaines environ, l’essentiel étant surtout pour moi d’assurer une bon volume de kilomètres en endurance fondamentale. Pour un premier je ne vais pas regarder le temps. Mais ça je vous en reparlerai très prochainement car j’ai prévu un épisode dédié sur mon podcast running.

J’ai débuté mon Bullet Journal

Dans mon précédent billet je vous parlais de ma migration vers une gestion hybride de mon temps basée à la fois sur des outils numériques et sur un Bullet Journal. Cette période compliquée m’a permis d’affiner et de mettre en place un peu tout ça.

Je surveille mon niveau de voix après la grippe.

Bien entendu, je ne l’ai pas encore confronté à un emploi du temps très chargé mais je l’ai confronté à un cerveau enrhumé et embrumé.

J’ai travaillé sur quelques trackers, j’ai ajouté des pages de collection pour des dessins, je collectionne quelques idées. Surtout, j’apprécie de prendre quelques minutes chaque jour pour déterminer mes priorités. A suivre donc.

Et février ?

Après ce mois de janvier compliqué, le mois de février sera consacré à ma remise en forme. Le but étant de monter à bloc le niveau d’énergie physique mais aussi mentale. Oui, après avoir baigné dans ce jus viral pendant 15 jours, j’ai envie et besoin d’en découdre, d’avancer sur mes projets.

Luminette tous les matins pour refaire le plein d’énergie

J’ai donc inclus dans mon Bullet Journal des trackers de mes routines comme de la luminothérapie quotidienne, me coucher à une heure fixe, lecture mais aussi de la « méditation » (j’en reparlerai). L’objectif est d’être au taquet pour la préparation marathon mais aussi pour lancer mes projets pros autour de Votre Coach Web.

— Bertrand

Objectifs efficaces : les méthodes des pros pour atteindre tes résultats

Le plan d’action étape par étape pour fixer des objectifs motivants et les convertir en actions concrètes dans ton quotidien. Ensemble, nous allons créer ton plan pour atteindre tes objectifs.

Découvrir le programme 👉

0 comments… add one

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *