Mon programme running 2019

Comme chaque année, je vous propose de découvrir mon programme running pour l’année qui vient. Il sera mis à jour au fil des mois.

Cette année, j’ai réfléchis à mon programme un peu différemment. Au lieu de faire une liste des courses, je me suis fixé sur deux grands objectifs.

Objectif 1 : Marathon de Paris 2019

Cela fait deux ans que je dis que je veux devenir marathonien pour mes 42 ans. C’était prévu sur octobre 2018 en même temps que mon anniversaire mais ma périostite a tout gâché.

Je retente ma chance tant que j’ai encore 42 ans. Le Père Noël m’a apporté mon dossard du Marathon de Paris 2019. Rendez-vous donc le 14 avril prochain !

Le début d’année sera calé sur la préparation de ce premier marathon. J’ai opté pour une préparation sur trois mois. Elle débutera donc le 14 janvier, pour le premier anniversaire de ma fille.

Objectif 2 : Courir aux sensations

Je suis tenté depuis longtemps par plus de minimalisme dans ma vie mais aussi en running. Ma blessure de l’an dernier m’a fait passer un pas supplémentaire dans ce sens.

Les différentes chaussures que j’utilisais avec une semelle épaisse et un amorti assez important m’ont amené à courir avec une mauvaise position. L’analyse de ma foulée par un spécialiste a montré que j’avais une attaque talon et une oscillation trop importantes. Ce sont ces défauts, cumulés au volume d’entraînement du marathon, qui ont provoqué l’inflammation.

En revanche, la même analyse a montré que quand je cours pieds nus ma foulée est « parfaite ». Après la blessure, j’ai déjà changé de chaussures pour aller vers une paire plus minimaliste. Elle a un coefficient de 76%. L’idée serait d’aller vers une manière de courir encore plus minimaliste.

Mais l’objectif c’est surtout de courir plus aux sensations. Mieux sentir le terrain, plus apprécier le moment, moins regarder le chrono et le cardio dans l’instant pour courir plus au ressenti. Un tel objectif ne se traduit pas en course mais dans une manière de courir.

Toutefois, mon idée serait aussi de courir avec une paire de Vibram FiveFingers (100% de minimalisme) et de faire une petite course nature avec d’ici la fin de l’année.

Mais avant de penser à ça, je laisse passer le marathon. J’attaquerai la transition après.

Mon premier programme

5 janvier : Course des Rois à Chappes

C’est le premier 5km de l’année. Il est plat, très plat et beaucoup viennent le faire pour tester leur vitesse en début d’année. Cette année, je préfère la faire avec ma femme et au rythme de ma femme. Nous l’avions courue il y a deux ans, et nous nous étions dit que ce serait un chouette moment de la refaire un an après la naissance de Camille.

10 Mars : Semi-Marathon de Vichy ou Eco-trail des Côtes de Cournon ?

J’hésite entre ces deux rendez-vous. Il est logique de placer un semi-marathon dans une préparation marathon. Celui-ci est idéalement placé pour Paris. Un mois avant l’idée est de le faire en allure marathon et c’est donc une sorte de répétition.

Mais l’éco-trail des Côtes de Cournon a un côté sentimental pour moi puisque c’était ma première course et mon premier trail. Le 26km correspond finalement à une sortie longue. Mais même si les terrains ne sont pas trop techniques, difficile de tester mon allure marathon. Donc je penche pour l’instant pour Vichy.

14 avril : Marathon de Paris

Comme je le disais je suis inscrit avec un dossard offert pour Noël. Comme à Lyon, j’ai opté pour le sas 3h45. Cela me semble un temps raisonnable en fonction de ma VMA et du temps d’entraînement que j’ai. Mon objectif est d’arriver avec le sourire et de prendre beaucoup de plaisir.

Autres courses qui m’intéressent

Voici une liste de courses qui m’intéressent autour de la maison :

  • 9 juin — Trail du trèfle : Le trail où je me suis perdu l’an dernier en loupant les passages les plus intéressants. Je me suis juré d’y retourner sans me perdre.
  • 1er septembre — Trophée des Muletiers : la course la plus courte du calendrier : 2,290 kilomètres mais 400 mètres de dénivelé. Le principe est simple : monter le plus vite au sommet du puy de Dôme.
  • 15 septembre — Course des volcans : une course vraiment sympa au pied du puy de Dôme. Je l’ai courue il y a 2 ans.
  • 6 octobre — Trail castelpontin. J’ai entendu parlé de cette course qui n’est pas très loin de la maison et le parcours me plait bien.
  • 19 octobre — Clermont Week-end Course (Courir à Clermont) : le rendez-vous annuel des coureurs dans les rues de Clermont.
  • 2 novembre — La Courstache : la course organisée en faveur du Movember. On verra si je refais le Movember l’an prochain. J’ai quelques doutes…
  • 3 novembre — Royat urban trail : Je l’ai couru il y a deux ans et j’avais beaucoup apprécié.
  • 17 novembre — Trail Emilie : un trail dans les Combrailles organisé pour le Téléthon. J’en parle depuis plusieurs années.
  • 23 novembre — Cross de Volvic : je n’ai pas fait de cross de puis mon enfance. Si je devais recommencer avec un ce serait probablement celui-ci.
  • 30 décembre — Course de la Saint Sylvestre : La course festive par excellence et un très bon moyen de finir l’année. Désormais un rendez-vous annuel pour moi.

Bien entendu je ne vais pas faire toutes ces courses et d’autres pourraient s’ajouter au fil de mes envies. Mais pour le moment je me concentre uniquement sur la préparation de mon marathon.

Désormais, km42 mon podcast sur le running a son propre site. Je partagerai dessus chaque épisode et les liens qui vont avec.

Mes 9 erreurs qui m’ont fait empêcher de courir mon premier marathon (et comment les éviter)

Tu le sais, la première saison du podcast t’a fait suivre la préparation de mon premier marathon. Et tu sais que je n’ai pas pu participer au premier marathon auquel j’étais inscrit, celui tombant le jour de mes 42,195 ans.

J’ai beaucoup réfléchi aux raisons qui ont faites que je n’ai pas pu me présenter sur la ligne de départ. J’en ai fait un guide gratuit au format PDF.

Télécharge le guide

0 comments… add one

Laisser un commentaire