Mes trois objectifs pour un mois d’avril réussi

En ce début du mois d’avril, je reprends mes habitudes de déterminer mes principaux objectifs sur le mois.

Bilan du début d’année

Je m’étais fixé trois grands mots pour l’année 2018 (famille, marathon, documenter), mais j’ai plutôt vécu le premier trimestre un peu au fil de l’eau sans vraiment maitriser tout mon emploi du temps.

Les mois de janvier furent ainsi consacrés quasiment exclusivement à ma femme et à ma fille. C’est le petit bout qui a donc fixé son rythme, de jour comme de nuit. Tout se cale petit à petit.

Au mois de mars, j’ai surtout rattrapé les cours que je n’avais pas donnés sur le début d’année. Et ce fut intense. Il est alors devenu d’avoir vraiment du temps libre et encore moins pour en avoir tous les jours pour avancer sur mes objectifs et projets. Autant le dire, je n’ai pas vraiment aimé ce mois de mars ce qui a bien renforcé ma réflexion sur mon avenir.

Mes cours sont maintenant quasiment tous finis. Il me reste quelques heures et quelques partiels à faire passer et corriger. Le mois d’avril sera propice à une reprise en main à la fois de mon emploi du temps, de mes objectifs et de mes projets. J’aurai aussi du travail pour préparer mes formations et travailler avec mes clients, mais je bougerai beaucoup moins.

Objectif 1 : Me requinquer

J’ai fini le mois de mars sur les rotules. Je me sens vidé en énergie, mais aussi en envie. Je sens aussi mes défenses immunitaires bien à plat. Je suis ainsi fatigué, enrhumé, cerné, crevé. Oui franchement, j’avais l’autre jour une tête à faire peur. Je peux reprendre sans problème ma carrière de testeur de produits anti-cernes !

Mon mois d’avril va être beaucoup plus calme. Je vais pouvoir adopter un rythme plus régulier et prendre soin de ma santé et de mon niveau d’énergie. C’est ce qui détermine le reste.

Concrètement cela passe avant tout par un meilleur sommeil. Notre petite fille fait ses nuits. Moi pas vraiment ! Avant sa naissance, j’avais commencé à travailler sur une routine de coucher que je ne maitrise vraiment que sur la partie lecture. En fait, je traîne pour aller dormir. Il faut que ça change !

Objectif 2 : Combattre ma demi-couvade

Comme je l’ai dit à ma femme en blaguant l’autre soir, je me sens gras comme un belle dinde de Noël. Je dis d’ailleurs depuis quelques temps j’ai fait une demi-couvade pour l’arrivée de ma fille.

Demi, car je n’ai pris que 6 kilos et ils sont grandement dus à une alimentation moins équilibrée, à moins de sport, un abus de chocolat à Noël et ensuite. Et puis ce fameux mois de mars n’a pas aidé. À force d’être toujours entre les bus et les trains, et de manger vite, j’ai probablement ingurgité plus de sandwiches en un mois que dans l’année complète. Des conditions très propices aussi à la consommation massive de sucre « doudou ». Je n’ai pas passé une semaine sans acheter de chocolat.

Le résultat sur la balance est sans appel et c’est logique. Mais pas besoin de me peser d’ailleurs, je le sens, je le constate. Avant d’attaquer la préparation marathon cet été, il est temps de retrouver un peu de sérieux et combattre cette demi-couvade.

Cela ne passe pas seulement par l’assiette, mais par un meilleur équilibre sur trois plans :

  • sommeil : je l’ai dit dans mon objectif 1, c’est essentiel et ça conditionne le reste.
  • alimentation : il est temps de revenir à de vraies doses de légumes et surtout diminuer le sucre. Je vous reparlerai de ma stratégie pour y arriver. Je m’intéresse aussi en ce moment à des recettes enrichies en protéines végétales.
  • sport : Je me suis fixé sur idéalement trois sorties running par semaine, deux entraînements avec le club, plus une sortie seul pour faire du foncier. Je souhaite y ajouter s’il fait beau, et si je peux, des exercices de musculation aux appareils extérieurs proches de la maison. Surtout, j’ai débuté ce premier avril ma routine du matin avec du renforcement et du gainage. Objectif, la faire tous les jours. J’ai aussi prévu de vous la détailler prochainement, car je ne suis plus le programme 7 minutes.

Objectif 3 : Produire du contenu tous les jours

Ces dernières semaines m’ont ouvert les yeux sur ce que je veux faire à l’avenir et sur mon organisation. Mon envie est de pouvoir mieux structurer mon agenda avec systématiquement dans la semaine des jours à la maison pour être là pour ma femme et ma fille.

Et j’ai en tête que ça passe beaucoup par mes activités de création de contenu et en avançant fortement sur mes projets. Cela étant dit, il faut désormais agir en conséquence. En début d’année je m’étais fixé un objectif d’écrire 500 mots par jour, mais c’était un peu restrictif. J’aime créer du contenu, j’aime écrire, j’aime faire des photos, des vidéos, enregistrer des podcasts.

Mon idée sur ce mois d’avril est plutôt de créer du contenu tous les jours, mais pas forcément écrit : un jour un podcast, un autre jour une vidéo, une autre fois une sortie photos ou encore un billet de blog. J’ai une longue liste de sujets en réserve et un mot qui guide mon année est « documenter ». Cela concerne autant ma vie pro, le sport, la remise en forme que la création de contenu.

Voilà, les grandes lignes de ce mois d’avril sont tracées. Et maintenant, à l’action !

EnregistrerEnregistrer

— Bertrand

Objectifs efficaces : les méthodes des pros pour atteindre tes résultats

Le plan d’action étape par étape pour fixer des objectifs motivants et les convertir en actions concrètes dans ton quotidien. Ensemble, nous allons créer ton plan pour atteindre tes objectifs.

Découvrir le programme 👉

2 comments… add one
  • Julien (@Julianoe_) Avr 5, 2018 @ 16:20

    Pour la partie remise en forme es-ce que tu comptes participer au Marathon des Puys en octobre prochain ? J’aimerais bien me mettre à courir plus sérieusement voire envisager de m’entrainer pour le marathon et je serais curieux d’avoir des conseils de course/préparation etc… De bons sujets pour ton blog de mec

    • Bertrand Avr 24, 2018 @ 6:53

      Oups pas vu ton commentaire, désolé pour le retard dans la réponse. Pour le marathon je vais plutôt faire celui de Lyon le 7 octobre. L’an dernier je n’avais pas trouvé le parcours du marathon des Puys très intéressant. Si c’est le même il ne me branche pas du tout. Et oui effectivement la préparation marathon fait un bon sujet et fera bien l’objet d’une série d’articles tout au long de l’année. Hier j’ai déjà planifié la date de début de préparation : 18 juillet !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.