Mon test de Feed et pourquoi j’ai adopté les repas en bouteille et en barre

Je prends enfin le temps de vous parler de mon expérience avec Feed qui propose des repas en bouteille et en barre. Et surtout, je vais vous expliquer pourquoi j’en consomme plusieurs fois par semaine.

Préambule important

Je préfère le rappeler ici pour ceux qui seront de passage sans avoir lu le reste du blog. J’ai perdu sur ces dernières années plus de kilos après un rééquilibrage alimentaire avec une diététicienne. J’ai donc appris à mieux manger et acquis de nouveaux réflexes alimentaires.

J’ai notamment compris pourquoi avant j’avais souvent faim, pourquoi le plat de pâtes à midi n’était pas adapté, pourquoi le sandwich était nocif. Je suis aussi capable de vous dire quelle formule prendre chez Subway pour avoir un repas équilibré, non pas, car le m’indique une formule healthy, mais parce que j’ai compris comment équilibrer.

Il y a toutefois un petit point compliqué dans mon quotidien. Je suis plusieurs fois par semaine en déplacement pour donner des cours et assurer des formations. Dans ces cas, je pars en train et en vélo, avec un sac bien rempli et pas de possibilité de rajouter une grosse boite dans mon sac et encore moins faire chauffer un repas. Je précise ça pour ceux qui seraient tentés de me répondre « fais-toi un Tupperware » comme j’ai souvent lu sur YouTube après ma vidéo.

C’est justement pour améliorer mon alimentation dans ces journées chargées et compliquées que j’ai opté pour Feed.

Premier essai l’an dernier

Feed est une entreprise de la smartfood. Ce n’est pas la seule sur le créneau mais elle est très visible en ce moment. Mon premier contact est un peu plus ancien puisqu’il a débuté l’an dernier avec un pack découverte. Il y avait dedans des barres et des bouteilles de poudre. J’ai testé en étant un peu dubitatif, mais j’ai été surpris par l’efficacité. D’une part, j’ai apprécié le goût d’une manière générale, même si ça ne remplace pas un repas maison. D’autre part, j’ai été surpris de ne pas avoir faim après.

J’avais fait une vidéo sur ce test en juillet 2017.

Ma couvade à l’origine de mon choix

Pour vous raconter précisément pourquoi je suis venu à adopter Feed, je dois vous expliquer ce qu’il s’est passé quand j’ai tenté de m’en passer. Ma fille est née en janvier. Je n’ai pas travaillé au mois de janvier ni au mois de février pour profiter de ces moments incroyables. Mais j’ai forcément dû rattraper le temps ensuite. Le charme de la vie d’indépendant c’est de pouvoir organiser plus facilement son emploi du temps, pas de ne plus travailler.

Aussi, mes mois de mars et avril furent très chargés en cours et formations. Pour faire simple, j’étais tous les jours à droite à gauche avec 7 ou 8 heures de cours par jour à assurer, du transport et des pauses très courtes. Je partais tôt, je rentrais tard, je n’avais souvent que moins d’une heure pour manger, car j’avais optimisé.

Dans ce cas, le sandwich est l’option la plus simple. Mais ce n’est pas la meilleure. D’une part c’est une solution qui s’avère coûteuse rapidement si vous souhaitez un sandwich avec autre chose que du jambon beurre. D’autre part, sur le plan nutritionnel, les sandwichs sont finalement trop riches en pain, souvent gras et chargés en fromage. Bref ce sont des petites bombes caloriques peu équilibrées et coûteuses. En plus, quand vous allez à la boulangerie vous pouvez facilement être tenté par une petite pâtisserie surtout avec les formules.

À ce rythme-là, j’ai fini par enfler au fil des semaines et faire ma petite couvade. Même en courant plusieurs fois par semaine, j’ai pris plusieurs kilos. Ce rythme spécial ruinait mes efforts des années précédentes pour perdre du poids.

Et le bilan financier ne fut pas terrible avec un budget repas de midi explosé. À la fin de ces deux mois terribles, je me suis juré de ne pas me faire avoir dans le futur.

J’ai donc opté pour Feed

En septembre cette année, j’ai donc repensé à mon premier test de Feed et ses qualités. J’ai donc décidé que j’allais miser sur Feed pour éviter de retomber dans le piège. Surtout que sur le mois de septembre j’étais en préparation marathon avec donc un contrôle plus important de mon alimentation.

Note : Feed propose une gamme sport que je n’ai pas essayé principalement car je ne l’ai pas trouvée boutique physique.

Dans la dernière ligne droite de la préparation, il me fallait des repas équilibrés et ne pas accumuler les excès et craquages. À quoi bon s’entraîner 3 mois si on ruine tout en mangeant n’importe comment. Finalement je n’ai pas pu courir le marathon comme prévu, mais ces mois de septembre et octobre furent très bons sur le plan équilibre alimentaire.

Résultat, je suis à mon poids le plus léger depuis très longtemps. J’ai même atteint le poids cible que je ne pensais pas pouvoir atteindre. Ce n’est pas seulement grâce à Feed. Feed ne fait pas forcément maigri. Mais ces repas m’ont évité de ruiner d’un côté les efforts faits de l’autre. Et c’était le but.

Trois formats

Feed existe en trois formats principaux :

  • les barres : leur gros avantage est de tenir facilement dans une petite poche de veste ou de sac à dos. Facile à manger en quelques minutes. C’est la formule idéale pour la mobilité.
  • les bouteilles avec de la poudre : c’est ce qui fait parler le plus. Feed s’est fait connaître avec ces repas en bouteille. Le principe est simple, vous achetez une bouteille Feed qui contient votre repas en poudre, vous ajoutez de l’eau, vous secouez et vous buvez. La variante est d’acheter des sachets de poudre à mélanger dans un shaker. C’est plus économique.
  • les bouteilles déjà mélangées : dans ce cas vous n’avez plus qu’à ouvrir la bouteille et boire. Toutefois les recettes sont différentes.
Une bouteille de poudre + de l’eau = un repas complet !

Un point très important à comprendre est que Feed n’est pas un produit de régime. Le concept est de proposer un repas complet dans une barre ou une bouteille.

Sur le plan nutritionnel, quelle que soit la formule, vous avez un équilibre de fibres, glucides, protéines et lipides. Et surtout suffisamment caloriques pour tenir jusqu’au prochain repas.

Pas un produit hypocalorique de régime

Ainsi, ce ne sont pas des barres hypocaloriques comme le sont des barres substituts de repas type Gerlinéa que j’avais pris une fois en déplacement. La marque recommande deux barres, soit au final 240 calories. Comment tenir l’après-midi avec si peu ?!

C’est un élément important, car le risque d’une barre hypocalorique est de ne vous tenir qu’un bout de l’après-midi et vous avez faim à l’heure du goûter. Si vous passez devant une boulangerie à ce moment vous êtes fichu.

Les barres Feed font 400 calories, les bouteilles en 600 et 700 calories selon celles que vous choisissez. On m’a objecté que ce n’était pas beaucoup, mais j’ai fait remarquer que ceux qui se contentent d’une salade verte ingurgitent moins ou beaucoup plus avec une salade César de bar ou du commerce bourrée de produits gras. Un sandwich jambon beurre fait dans les 400 calories. et vous avez principalement du pain. Un Big Mac dépasse les 500 calories.

Et dans tous ces cas vous avez des repas fondamentalement incomplets.

Sans lactose, sans gluten, vegan et IG bas

La composition intéressera particulièrement ceux qui font attention à certains composants. Les produits Feed sont ainsi vegan, ce qui n’est pas un critère pour moi. Ils sont sans gluten et sans lactose, éléments que nous surveillons plus en ce moment. Les intolérants et allergiques feront bien entendu bien plus attention à ce critère.

Pour moi, l’important est l’équilibre global sur le plan nutritionnel et l’absence de sucres ajoutés ou cachés. Je ne dis pas qu’il ne faut pas de sucre, mais la présence trop importante de sucre dans notre alimentation est un vrai problème sur le long terme, mais aussi à court terme. C’est ce qui vous donne faim deux heures après le repas.

Et on ne parle pas seulement de produits sucrés. Les féculents, appelés sucres lents, sont aussi en cause. Par exemple, j’ai longtemps pensé qu’une bonne assiette de pâtes à la bolognaise allait me rassasier pour l’après-midi. C’était une erreur, car si elle donne bien le sentiment de bien vous remplir sur l’instant, et donne même envie de somnoler, la forte présence de sucres lents vous conduit vers l’hypoglycémie réactionnelle. Pour faire court, votre corps demande de nouveau du sucre.

Voilà pourquoi on parle désormais d’index glycémique en veillant à consommer plutôt des produits dits à IG bas pour éviter ce phénomène. Feed a justement un Index glycémique bas. Et l’avantage de Feed c’est que vous ne vous sentez pas rempli comme une barrique après le repas.

Mon choix : je ne consomme Feed que dans les cas où je suis en déplacement et seulement à midi.

J’anticipe un peu ces journées-là en ayant une barre dans mon sac qui est le format le plus pratique. Les barres sont petites et légères. Elles ne prennent donc pas de place et n’alourdissent pas mon sac.

J’aime particulièrement les parfums Banane Chocolat, Noix de coco – chocolat et Chocolat. Ne soyez pas surpris par la texture au premier abord. Ce ne sont pas des barres types Mars. C’est plus compact et logiquement moins gourmand, mais tellement plus équilibré. À consommer avec de l’eau. Une barre seule me tient bien l’après-midi, je complète seulement par un fruit, une compote ou des noix avant d’aller courir. Avant, avec un sandwich c’était une barre de chocolat !

Je consomme aussi le format bouteille déjà préparée. Certes ça prend plus de place et ça pèse plus lourd dans le sac. Mais le repas est plus complet. C’est facile à boire tranquillement dans la rue ou sur un banc. La limite c’est que ça n’existe qu’en parfum vanille, chocolat ou fruit rouge. Je n’ai ensuite pas faim avant de rentrer à la maison sans rien manger d’autre.

Si vous voulez plus de variétés et de goûts, il faut choisir le format poudre. Les repas sont alors très variés avec même une gamme conçue avec Thierry Marx. Si vous savez que vous avez accès à un point d’eau, vous n’aurez aucun mal à reconstituer votre repas.

Pensez bien à secouer la poudre avant, puis penchez un peu la bouteille au remplissage et secouez bien après. Même en prenant de telles précautions il n’est pas impossible que vous ayez encore quelques grumeaux. C’est un petit défaut de ce format.

En revanche, petite astuce pour l’hiver, si vous mettez de l’eau chaude dedans, ou tiède du robinet, vous obtenez une soupe chaude. Feed ne recommande pas l’eau chaude pour des raisons de destruction des micronutriments, mais je me contente de mettre de l’eau chaude du robinet je limite le problème.

Pour essayer facilement

Si vous souhaitez faire un essai, le plus simple est de commander directement sur le site. Beaucoup de parfums sont actuellement épuisés, mais devraient revenir d’après la marque que j’avais questionnée sur le sujet il y a quelques jours.

Le plus simple est de choisir le pack découverte qui contient une version liquide, deux bouteilles de poudre et deux barres. Vous aurez ainsi une bonne idée de la gamme. En cliquant sur ce lien affilié vous bénéficierez même de 20% de réduction sur votre première commande (50 euros minimum), et moi j’aurai une petite réduction sur ma prochaine commande.

Mais j’ai deux autres astuces pour essayer. Par expérience j’en ai trouvé dans deux magasins à Clermont et Vichy :

  • Géant Casino : Les produits sont rangés au rayon bio. J’ai trouvé les bouteilles et les barres.
  • Monoprix : idem, les produits sont rangés dans le rayon bio. Ils ont les trois formats. Quand je suis à Vichy, je prends soit en barre soit le format liquide déjà préparé qui est très pratique. Cela m’évite de me trainer la bouteille en vélo.

Voilà vous savez tout de mon expérience avec Feed. Avez-vous déjà testé cette marque ou des marques semblables ?

— Bertrand

Objectifs efficaces : les méthodes des pros pour atteindre tes résultats

Le plan d’action étape par étape pour fixer des objectifs motivants et les convertir en actions concrètes dans ton quotidien. Ensemble, nous allons créer ton plan pour atteindre tes objectifs.

Découvrir le programme 👉

2 comments… add one
  • patoche-lyon Oct 30, 2018 @ 14:42

    hello
    je suis souvent en déplacement comme toi et j’avoue ne jamais avoir pensé à cette solution !
    je vais tester …
    merci pour ton article

  • Sanji Nov 6, 2018 @ 7:44

    Salut Bertrand.
    Un peu comme toi, je m’en sert depuis 1 an 1/2, uniquement en déplacement le midi. Je suis parfois chez des clients dans une campagne perdue, sans restaurant à 20 ou 30 km à la ronde. Donc je préfère prendre chercher un joli coin tranquille dans la nature (forêt, rivière…), et je prends un Feed en écoutant de la musique ou en lisant.
    Je le consomme essentiellement en poudre (sac de 5 repas et shaker). C’est facile de laisser ça dans la voiture…
    Bilan globalement positif pour moi, mais comme tu dis, je ne remplacerai pas une alimentation quotidienne par ça. Ça permet de manger relativement équilibré, ou du moins sans dérapage, facilement, et à un prix très contenu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.