Mes objectifs de septembre

Je vous accorde que c’est un peu curieux de parler de ses objectifs du mois en plein milieu mais je tiens à faire un point sur ceux du mois d’août et annoncer ceux de septembre pour vraiment m’engager à m’y tenir.

Bilan de mes objectifs du mois d’août

Pour le mois d’août, je m’étais fixé quelques objectifs sportifs, notamment ceux de courir, nager et marcher. J’ai manqué celui de faire 10.000 pas tous les jours, cela s’est joué à 3 jours sur 31. Mais j’ai tout de même cumulé 459.215 pas sur le mois ce qui correspond à 14.831 par jour en moyenne. J’ai aussi nagé 15,1 km et couru 52,1 km en suivant mon programme. Objectifs sportifs donc largement remplis et à poursuivre !

J’ai aussi continuer à faire attention à mes repas et ne pas grignoter. Pour le reste j’ai échoué. Pas de rangement ou trop peu, et surtout pas celui de mon bureau comme prévu. J’ai aussi curieusement échoué côté méditation alors que le mois d’août se prêtait à mon sens à cet objectif grâce à plus de temps libre.

Objectifs du mois de septembre

Voici donc maintenant les objectifs que je me suis fixé sur ce mois de septembre de rentrée après un été reposant.

Routine du matin : j’ai décidé de modifier mes débuts de journée. L’objectif sur le mois de septembre est de trouver un démarrage de journée qui m’apporte sérénité, vivacité, sourire pour ensuite attaquer le travail du bon pied. Je détaillera cette routine qui s’inspire en partie du livre The Miracle Morning de Hal Elrod. Le mois de septembre est le moment idéal pour se lancer.

Méditer : la méditation je m’y suis mis, j’ai arrêté, je m’y suis remis… mais mon erreur est de ne pas avoir trouvé le moment qui me va bien et que je réserve réellement tous les jours. Ce sera l’objectif de septembre et il est en partie lié au précédent.

Lutter contre la procrastination : le mois de septembre sera très rempli, mais octobre et novembre seront bien plus remplis encore. Donc il faut que j’optimise mon temps de travail et éviter de me disperser comme j’ai pu le faire ces derniers mois. Je vais me remettre à la Méthode Pomodoro pour y parvenir mais là encore c’est lié pour moi aux objectifs précédents.

Trouver un sport supplémentaire : je me suis inscrit à la fin du mois d’août pour une nouvelle saison de natation. C’est mon rendez-vous du jeudi soir. Je veux m’inscrire à une autre activité avec là encore un coach pour progresser, un abonnement, un petit groupe et me forcer à y aller même quand je suis moyennement motivé. Ce sera peut être un club de running, peut être du fitboxing ou encore de l’interval training.

Lire des romans : je lis beaucoup pendant l’été et puis pendant le reste de l’année j’ai moins le temps. Alors je lis mes bouquins professionnels en priorité et souvent le soir. Bref je travaille jusque dans le lit ! J’estime maintenant qu’il serait mieux que je m’évade avant de dormir. Premier livre de ma liste, le Funny Girl de Nick Hornby. Un auteur que j’adore et que je lisais d’habitude l’été. Cet objectif s’accompagne d’une attention particulière sur mes couchés et mon sommeil.

Comme j’écris un peu en retard, ces objectifs sont déjà en partie lancés. Et si vous avez bien suivi vous remarquerez qu’il manque le rangement mais je ne l’oublie pas pour autant. Il faut que je range !

About the author: Devenir champion du monde de mon monde. Après avoir grandi dans l’idéologie études, boulot, maison, famille, enfant… je me suis pris un mur en pleine face. Obèse, mal dans ma peau, harcelé moralement au boulot… j’ai décidé de m’échapper et construire ma vie. D’abord par le contenu puis par le sport puis par la combinaison des deux. C’est ainsi que je vais devenir champion du monde de mon monde et vous aider à en faire de même. Alors si ce que vous avez lu ici vous a plus vous pouvez aussi me retrouver dans tout un tas d’endroits : Twitter, sur Facebook, Instagram, Pinterest.

Mes 9 erreurs qui m’ont fait empêcher de courir mon premier marathon (et comment les éviter)

Tu le sais, la première saison du podcast t’a fait suivre la préparation de mon premier marathon. Et tu sais que je n’ai pas pu participer au premier marathon auquel j’étais inscrit, celui tombant le jour de mes 42,195 ans.

J’ai beaucoup réfléchi aux raisons qui ont faites que je n’ai pas pu me présenter sur la ligne de départ. J’en ai fait un guide gratuit au format PDF.

Télécharge le guide

2 comments… add one
  • lesChouettesMomentsdeJulie Sep 26, 2015 @ 9:40

    Je viens de découvrir ton blog par l’intermédiaire de celui de Céline (Shalima) et j’adore le concept et ton écriture , tout particulièrement cet article car je m’intéresse de plus en plus à tout ce qui peut faire voir la vie du bon côté, c’est bon pour le moral ! Je vais de ce pas lire le livre de Hal Elrod qui me semble génial même si e prime abord, je suis déjà du matin ! Bon courage alors pour tes bonnes résolutions ( moi aussi je me suis mise à la course récemment, 2 Marathons en relai ce mois -ci pour des bonnes causes, ça rebooste un max de se dépasser pour les autres !)

    • Bertrand Sep 29, 2015 @ 19:04

      Bienvenue chez moi et merci pour les compliments Je suis pas mal dans mes résolutions et ma routine du matin est en place. Je vais en parler prochainement. Un grand bravo pour tes marathons relai ! Pour la course j’ai un peu délaissé pour d’autres activités. A bientôt

Laisser un commentaire