Thomas Lorblanchet : « Nous courons tous après quelque chose » — KM42 #148

Pourquoi courons-nous ? Après quoi courons-nous ? Thomas Lorblanchet a une idée très précise de savoir comment le découvrir.

Abonnez-vous au podcast

Champion du monde de trail, kiné, ostéopathe, Thomas Lorblanchet sait à quel point le mouvement est bon pour nous et qu’il vaut mieux trop de mouvement que pas de mouvement du tout. Mais il constate aussi que nous pouvons en faire trop et pas forcément pour les bonnes raisons.

Je l’ai dit à Thomas Lorblanchet, il fut probablement la personne la plus citée dans le podcast sans avoir été invité. Et Thomas a joué un rôle important dans mon parcours :

  • son analyse de ma foulée alors que je souffrais d’une périostite lors de ma première préparation marathon m’a conduit vers le minimalisme
  • Ses réflexions l’été dernier sur ma situation physique m’ont conduit à courir tous les jours

Thomas a aussi inspiré certains de mes invités qui ont voulu suivre sa trace du GR4 pour traverser l’Auvergne par ses plus hauts sommets.

Dans cet épisode nous avons ainsi parlé de l’importance du mouvement sur le corps et notamment de la bonne dose de mouvement. Avec son métier d’ostéo spécialisé dans la prévention et le traitement des blessures de course, Thomas Lorblanchet reçoit des centaines de cas chaque année de coureurs et sportifs qui viennent le voir, souvent avec une blessure.

« On se rend compte que sans rien faire on empire beaucoup plus les choses qu’en faisant un peu et même trop. Des fois trop c’est presque mieux que pas du tout. »

Nous avons bien entendu discuté sur les causes et les traitements de ces blessures, le lien entre les chaussures et notre manière de courir. Et il le dit, il n’y a pas de réponse universelle. Et parfois il ne sait tout simplement pas.

Mais nous sommes allé plus loin car Thomas a une approche très intéressante du sport et de la course, du sens qu’on lui donne et de la place qu’il peut prendre dans nos vies. Et son constat est simple. Si des objectifs comme des grandes courses sont intéressants pour la démarche, le mieux serait parfois ne pas les faire.

Car parfois nous en faisons trop pour des raisons qui ne sont pas les bonnes. Il faut du temps pour savoir après on court réellement : notre vie.

« On court tous après quelque chose. Là où c’est pervers c’est qu’on le découvre de plus en plus au fur et à mesure qu’on court. Et que c’est quand on ne peut plus courir qu’on se rend après quoi on courait. La meilleure façon de le découvrir de manière certaine ça va forcément être de courir souvent, régulièrement et de façon continue. »

Suivre Thomas

Épisodes mentionnés

— Bertrand

Mieux dormir toute l’année en découvrant ton sommeil pendant les vacances

L’expérience qui va te permettre de découvrir comment tu dors et comment mieux dormir pour optimiser ta vie quotidienne.

Découvrir le programme 👉

0 comments… add one

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.