Mon programme running 2017

Début d’année oblige, après mes trois grands mots qui me guideront, voici maintenant mes objectifs running pour 2017. J’ai aussi mis à jour l’article au fil de l’année pour faire le bilan.

Je me suis remis à la course pendant l’été 2015 et surtout début décembre 2015. Je m’étais ensuite fait un programme de courses pour 2016 dans un objectif simple : maintenir ma motivation. Et j’ai bien fait car ça a super bien fonctionné.

Au départ j’avais ainsi mis quelques courses puis j’ai ajouté quelques dates au fur et à mesure car je me suis pris au jeu. J’ai adoré l’ambiance des courses, recroiser les mêmes personnes régulièrement et surtout l’excitation avant. Si bien qu’au final, j’ai couru toute l’année, je me suis mis quelques objectifs de temps et je me suis bien éclaté.

Des courses comme entraînement

Contrairement à un vrai coureur à pied, je ne fais pas vraiment d’entraînement. Chaque semaine j’ai des cours de Fitboxing, Hiit et natation et je me base sur eux, et sur les exercices de ma routine matinale, pour travailler ma forme, mon gainage, mes abdos, mon endurance et mon cardio. Je peux vous dire que ça marche car j’ai amélioré mes temps entre deux courses sans courir entre temps. Ce n’est pas très académique mais c’est une manière qui me convient bien.

Le seul moment où je fais plus d’entraînements spécifique course à pied est l’été où je n’ai pas les entraînements collectifs. L’an dernier j’avais ainsi profité de juin, juillet et août pour faire des programmes d’endurance, tenir 10 km à bonne vitesse, et de vitesse, aller plus vite.

Ces courses sont ainsi pour moi des sortes d’entraînements mais le fait d’avoir un dossard leur donne un caractère particulier. Les courses vous poussent un peu plus loin dans l’effort que l’entrainement seul du week-end. Elles me permettent aussi d’entretenir la motivation et mesurer mes progrès mais sans lassitude. Donc je vais cette année encore faire plus de courses qu’entraînements running.

Mon programme 2017

De plus l’an dernier, j’avais annoncé clairement un programme. Là, la raison est simple, quand c’est annoncé et écrit on est engagé et on doit s’y tenir. Je n’ai ainsi manqué aucune des courses annoncées. Puisque cela a si bien fonctionné en 2016, je refais donc un programme pour 2017.

Ma règle pour cette année est la même : prendre du plaisir, des distances courtes (entre 5 et 21km maximum), des courses fun ou caritatives. Je vais mélanger route et trail, jour et nuit.

Courses prévues et courues

  • Samedi 7 janvier : Course des rois à Chappes : un petit 5km sur route et sur du plat pour débuter l’année avec ma femme. Et en plus ils offrent la galette à l’arrivée Résultat : premier objectif de l’année réussi. Ce fut un super moment, une course super bien organisée et un premier temps de référence au top.
  • Samedi 18 février : Courir pour Chloé à Pont-du-Château : Une course sur route caritative en fin d’après-midi. Une autre date commune avec ma femme. Résultat : m’étant fracturé le coude et le bras au lendemain de la Course des Rois, je n’ai pu participer à celle-ci.
  • Samedi 4 mars : Trail de Vulcain : Je me suis déjà inscrit sur la petite distance, le Volvic Nature de 13km avec 450m de dénivelé positif. Ce sera une bonne reprise trail dans un coin sympa mais où je vais rarement. Résultat : Deux mois après ma fracture du coude, cette reprise du trail était aussi pratiquement la reprise du running. Bilan de ma course.
  • Dimanche 12 mars : Ecotrail des côtes de Cournon : Même course, même date à un jour prêt que mon premier trail. C’est une course à domicile puisqu’il passe sur mes chemins habituels. L’an dernier je l’avais fait en mode découverte, sans repère ni vraie préparation, et même avec quelques doutes la veille. Cette fois je sais où je vais. Résultat : Pour ce deuxième trail après ma fracture du coude, les sensations sont revenues un peu. Je suis content d’avoir amélioré mon chrono de l’an dernier de pas loin de 15 minutes. Je manque encore de foncier mais ça va mieux.
  • Dimanche 16 avril : Assaut du Saint-Romain : Le puy Saint-Romain est un lieu d’entraînement privilégié de quelques traileurs locaux de haut-vol. Ça vaut le coup d’aller l’affronter. Je pense m’aligner sur le 10km (490m de dénivelé positif). Résultat : Je n’ai pas fait de compte-rendu, mais j’ai fait un vlog sur cette course. Elle s’est super bien passée et je me suis vraiment senti beaucoup plus à l’aise.
  • Samedi 20 mai : gros week-end running à Clermont avec La Clermontoise, une course caritative exclusivement pour lutter contre le cancer le dimanche. Mais cette année, les hommes ont le droit de courir le samedi pour la bonne cause. Un 5km avec un départ à 20h. Je ne pouvais pas manquer ça ! Donc j’ai ajouté cette date à mon planning. Résultat : pas de compte-rendu, mais ce fut une chouette course. Malgré la pluie avant rendant la route glissante et le dénivelé dans les rues pentues de Clermont, j’ai amélioré mon record sur 5km.
  • Samedi 27 mai : Trail des Volcans : J’ai juste un doute sur la course à laquelle je vais m’inscrire car j’ai vu qu’il y a une nocturne (14km – 380D+). Et j’avoue que j’avais adoré ça l’an dernier. Alors là au milieu des volcans… Avait lieu aussi le même week-end le Volvic Volcanic Expérience (VVX) avec un trail de 15km (600D+) le 26 mai. J’ai hésité entre les deux et même envisagé de cumuler, mais je n’ai pas aimé le comportement de l’organisation du VVX sur certains points alors j’ai boycotté. Résultat : super moment au coucher de soleil. J’ai fait un bilan détaillé.
  • Dimanche 11 juin : Courir à Ladoux : cette course permet d’aller courir sur les pistes d’essai de Michelin. Je l’ai déjà faite en 2016 et j’avais bien souffert. Pour mon premier 10km j’avais assez mal envisagé la violence de l’effort. Je me suis fait prendre par la vitesse car pas assez échauffé, puis par la lassitude car c’était dur et pénible. En plus j’avais eu du mal à finir et je m’étais fait griller sur la ligne. C’est à ce moment là que j’avais décidé de faire un plan d’entraînement pour travailler endurance puis vitesse. Est organisé le même jour le Trail du Trèfle à Saint-Sandoux qui m’avait bien tenté l’an dernier. Impossible de faire les deux mais si la date de l’un change… Nouveau changement. Il serait bien probable que je m’aligne en fait sur les 10km L’Equipe à Paris ce dimanche là. Résultat : effectivement j’ai bien participé aux 10km L’Equipe. Mon temps n’est pas celui espéré et la course fut difficile avec la chaleur. Mais ce fut un bon test et surtout j’ai récupéré pour la première fois une médaille de finisher ! Compte-rendu complet de la course.
  • Samedi 24 juin : Trail de Mur : je n’ai entendu que du bien de ce trail qui débute au crépuscule, propose de belles vues sur la Chaîne des Puys et passe par une cave. J’ai un doute toutefois sur la distance. Seul le 22km (650m D+) monte le Mur alors que le 14km (400D+) en fait le tour. J’avoue que je préfèrerai faire le Mur Résultat : je me suis bien inscrit sur le 23km et j’ai donc fait le mur. C’est une course vraiment sympa avec une organisation au top ! Pour ma première course sur une telle distance, tout s’est bien passé, juste un peu mal aux jambes à l’arrivée.
  • Jeudi 20 juillet : La Saoucanelle à Gruissan Le soleil, la mer, le sable et le vent… joli programme non ?! Nous serons en vacances et cette course est un bon entraînement. L’an dernier je l’avais incluse dans mon programme comme test de mes progrès en vitesse. J’avais eu très soif à la fin et la longue ligne droite contre le vent m’avait bien coupé les jambes mais l’ambiance est top. En parlant de Gruissan, un jour je souhaiterai mettre le Phoebus Trail dans mon programme mais c’est en février, pas une période pour aller à la plage. La course a été annulée par les organisateurs
  • Août : Je n’ai rien programmé pour le moment mais je me garde la possibilité d’en faire une. L’an dernier j’avais couru le trail de la Perdrix le 30 juillet avec un temps pourri. Il y a plein de courses à cette époque je verrais en fonction du temps et de mes envies.
  • Dimanche 10 septembre : Grand Trail de Clermont : je doublonne là encore avec l’an dernier car c’est une course au parcours sympa sur Gergovie. J’avais fait le 12km en me questionnant sur la possibilité de faire le 23 dont j’avais fait la reconnaissance. J’avais préféré faire le 12 vite que le 23 en étant un peu limite. Cette année je m’aligne sur le 23 ! Résultat : chouette course qui s’est très bien passée. Pas de soucis pour faire les 23km même si j’ai fait un peu plus que prévu. J’ai en effet tiré tout droit dans une descente au lieu de tourner sur la gauche. Je ne suis pas le seul à avoir fait ça d’ailleurs. Nous avons retrouvé le chemin un peu plus loin. Je suis surtout content de ma fin de course avec beaucoup d’énergie au point que je doublais avec le sourire les participants du 12km partis une heure plus tard.
  • Dimanche 17 septembre : Course des Volcans J’avais là encore été tenté de m’inscrire au dernier moment car beaucoup de gens me l’ont conseillé. Alors cette année je l’ajoute ! Résultat : temps pas franchement agréable avec du vent et de la pluie mais course vraiment sympa. Et je suis content de mon temps.

Changements de fin d’année

J’ai totalement revu mon programme de fin d’année pour deux raisons bien différentes. Tout d’abord ma femme est enceinte depuis le mois d’avril. Elle ne fait plus de sport et nous avons donc supprimé les courses que nous devions faire ensemble.

Ensuite, je me suis inscrit dans un club de running à côté de la maison. Je l’ai fait pour progresser avec l’appui d’un coach mais aussi la force de la motivation d’un groupe d’entraînement. J’ai donc changé mon programme pour aller courir avec mes copains de piste.

Courses prévues et finalement non courues :

  • Samedi 23 septembre ou dimanche 24 septembre : 10km ou semi-marathon Disneyland Paris. Voilà une course qui me tente vraiment beaucoup, à condition d’avoir le budget et la possibilité d’y aller. Les parcours sont à travers les parcs et ça peut nous faire un chouette week-end. L’autre option sera de courir le 10km de Lempdes, c’est à côté de la maison
  • Samedi 14 octobre : Foulées lempdaises Du trail nocturne qui passe là encore par les chemins que j’adore le week-end. Par le passé c’était un parcours de 12km.
  • Dimanche 22 octobre : Trail Castelpontain Un trail (12km) pas très loin de la maison mais où je ne me suis aventuré qu’une fois.
  • Dimanche 5 novembre : Royat Urban Trail Le temps avait été dégueulasse mais j’avais adoré ce trail mi-urbain mi-nature qui s’amuse à prendre tous les escaliers et chemins les plus raides. Cette année j’essaierai de ne pas me faire avoir au départ en revanche.
  • Dimanche 19 novembre : Trail Emilie à Combronde Un trail organisé chaque année dans le cadre du Téléthon. Le 12,4 km (462D+) me semble une bonne distance.
  • Samedi 25 Novembre : Le Noct’Blanzatrail Une autre course pour le Téléthon et en nocturne (12,5km). J’avais beaucoup aimé l’ambiance l’an dernier mais la course avait été un peu gâchée par des problèmes gastriques. Alors je pense que je vais retenter.
  • Dimanche 16 décembre : Trail de Noël de Mozac – A l’assaut de Tournoël Je l’avais vu un peu tard l’an dernier, alors cette année je le place sur ma liste. Le lieu et le parcours sont sympas. Et puis un 13km avant les fêtes c’est pas mal pour se préparer à l’orgie.

Courses conservées au programme :

  • Dimanche 1er Octobre : Courir à Clermont. L’an dernier cette course tombait le jour de mes 40 ans et j’avais explosé mon record. Je crois qu’il est m’impossible de ne pas y retourner. Résultat : bien entendu mon objectif était d’améliorer mon temps mais j’étais un peu méfiant compte tenu de mes déboires à Paris. J’améliore finalement mon temps d’environ 1 minute ([45:37]) ce qui est top.
  • Samedi 30 décembre : Corrida de la Saint-Sylvestre de Clermont-Ferrand : Comme en 2016, je finirai l’année 2017 avec ma petite femme en courant dans les rues de Clermont. L’ambiance est super sympa et cette année on se trouvera un vrai déguisement. Résultat : toujours une aussi bonne ambiance pour cette dernière course de l’année. J’ai donné tout ce que j’avais et bouclé les 7,2km en [33:43]. Un très bon temps pour moi.

Courses courues et non prévues :

  • Dimanche 29 octobre : Ekiden de Clermont. Le principe de l’Ekiden est de courir un marathon en relai. C’était donc une course d’équipe. Je faisais moi un 5km ([21:22]). J’ai beaucoup aimé ce concept de course même si pour cette course le parcours était pas sympa sur les parkings autour du Zénith et de la Grande Halle d’Auvergne. En plus une bonne partie du parcours se faisait face au vent. Mais courir en équipe pousse au cul. J’ai fait un peu mieux que mon temps de début d’année sur la Course des rois à Chappes.
  • Samedi 4 novembre : La Courstache. Première édition de cette course organisée pour collecter de l’argent dans le cadre du Movember. Un cause qui me tient particulièrement à coeur. Une course de 10km qui est plus difficile qu’il n’y paraissait car faite de faux plats. J’ai couru le 10km en 47 minutes ce qui est un bon temps vu les plus de 100m de dénivelé.
  • Samedi 11 novembre : La nuit du diable. Réputée comme la course la plus difficile dans le coin, vaincre le diable se mérite. C’est raide et difficile comme je le disais dans mon compte-rendu. J’en suis reparti avec une douleur au talon et un peu plus de deux semaines d’arrêt.

Bilan global

Voilà donc pour ce programme et ce bilan de 2017. J’avais prévu 20 courses (+ 1 potentielle en août) et j’en ai fait finalement un peu moins. L’an dernier j’avais un programme plus léger au départ que j’avais agrémenté de nouvelles courses. Cette année j’avais fais directement un programme plus complet mais les événements de l’année l’ont modifié. En fait, j’ai surtout allégé la fin d’année.

L’entraînement avec le club me fait courir plus et j’ai le sentiment d’avoir progressé en vitesse. Et puis je vais courir des jours avec le groupe alors que seul je n’irai clairement pas (aller courir un vendredi soir dans le brouillard et le froid par exemple). Mais la fin d’année chargée sur le plan travail, plus une petite blessure, ma ralenti.

Surtout, j’ai la très nette sensation d’avoir perdu en foncier car je n’ai pas fait beaucoup de séances longues sur la fin d’année. Le club nous fait travailler la vitesse et la résistance mais je me suis rendu compte en fin d’année que j’avais du mal à tenir le choc.

Marathon en 2018

Je ferai un programme pour 2018, mais si vous suivez ma chaîne YouTube vous avez vu que j’ai déjà annoncé mon objectif 2018 : courir mon premier marathon !

— Bertrand

Mes 9 erreurs qui m’ont fait empêcher de courir mon premier marathon (et comment les éviter)

Tu le sais, la première saison du podcast t’a fait suivre la préparation de mon premier marathon. Et tu sais que je n’ai pas pu participer au premier marathon auquel j’étais inscrit, celui tombant le jour de mes 42,195 ans.

J’ai beaucoup réfléchi aux raisons qui ont faites que je n’ai pas pu me présenter sur la ligne de départ. J’en ai fait un guide gratuit au format PDF.

Télécharge le guide

1 comment… add one

Laisser un commentaire